Agnosie - Définition, Symptômes et traitement

Février 2017

Une agnosie se caractérise par l'impossibilité pour le patient de mémoriser des éléments de son environnement immédiat. La singularité de cette forme d'atteinte mnésique est due au fait que si la mémoire d'un son, d'une image ou d'un toucher est effectivement perdue, les fonctions sensorielles elles-mêmes restent intactes !



Définition

L'agnosie est un trouble qui se traduit par un déficit de la reconnaissance. Une personne atteinte ne reconnaît pas les objets ou bien son cerveau est incapable de les nommer. Touchant généralement un seul sens, l'agnosie peut-être visuelle, auditive (la personne atteinte ne reconnaît pas les sons), ou tactile. Plusieurs causes peuvent être à l'origine d'une agnosie même si la principale reste dans le cadre de séquelles d'un accident vasculaire cérébral. Une infection, une tumeur, un problème vasculaire, une démence telle la maladie d'Alzheimer ou une pathologie psychiatrique grave peuvent également être à l'origine de l'agnosie. D'autres termes sont dérivés de l'agnosie : on parle d'anosognosie quand un individu n'est pas capable d'être conscient d'une maladie avérée, d'hémiasomatognosie comme l'incapacité à reconnaitre comme sien une moitié de son corps, très fréquemment en cas d'hémiplégie après un AVC.

Selon la zone du cerveau endommagée, 5 grandes familles d'agnosie peuvent apparaître : agnosie visuelle ; agnosie auditive ; agnosie tactile ; agnosie spatiale ; agnosie corporelle.

Agnosie visuelle

L'agnosie visuelle interdit au patient de reconnaître des objets familiers (une maison, un objet ou des effets personnels), mais aussi des chiffres ou des lettres (impossibilité d'accéder au langage écrit alors que les autres fonctions du langage continuent à fonctionner normalement), des couleurs, voire des visages familiers (on parle de prosopagnosie pour ce trouble de la reconnaissance de la physionomie).

Agnosie auditive

L'agnosie auditive empêche la reconnaissance des sons. Il peut s'agir de bruits familiers (un avion, une voiture... on parle alors de surdité psychique), de musique (amusie), mais aussi de sons articulés (le malade ne comprend plus sa langue mais continue à pouvoir la parler normalement !). Les agnosies auditives sont associées à une lésion du gyrus temporal supérieur, avec des différences fines de localisation selon qu'il s'agit de surdité verbale, d'amusie ou de surdité psychique.

Agnosie tactile

L'agnosie tactile concerne l'oubli de la sensation du toucher. Le toucher du patient est intact, mais il est incapable de mémoriser le toucher d'une plaque de métal, d'une feuille papier ou d'un ours en peluche. On parle aussi d'asymbolie tactile. Cette agnosie est associée à une lésion des cortex somato-gnosique de perception ou de reconnaissance.

Agnosie spatiale

L'agnosie spatiale entraîne chez le patient l'incapacité de se représenter une vue d'ensemble comme une anodine scène de rue (asimultagnosie), ou de localiser un objet dans l'espace pour s'en saisir (ataxie optique), ou encore de diriger son regard vers un stimulus visuel placé en périphérie de son champ visuel (apraxie du regard).

Agnosie corporelle

L'agnosie corporelle concerne un trouble sévère du schéma corporel. Le patient ne reconnaît plus les différentes parties de son corps (autotopoagnosie), ou les considère, notamment dans le cas de l'existence d'un membre paralysé, comme étrangères (hémiasomatognosie) ou encore, refuse de reconnaître une infirmité (par exemple, un aveugle dont le cerveau ne « reconnaît » pas la cécité et la nie par conséquent. On parle en pareil cas de solatognosies).

Causes

Les causes de survenances de ces troubles, toujours très spectaculaires, sont les mêmes que ceux à l'origine des amnésies :
  • traumatisme crânien important,
  • tumeur ou infection cérébrale,
  • accident vasculaire cérébral,
  • pathologie mentale lourde.

Symptômes

Elle peut être de plusieurs types. Ainsi, dans les agnosies visuelles, la personne peut ne pas reconnaître les formes géométriques des objets ou bien ne pas faire le lien entre un objet et les informations stockées dans la mémoire à son sujet ; les objets sont parfois reconnus, mais la personne ne peut pas les nommer. L'agnosie spatiale concerne l'impossibilité de localiser un objet dans l'espace. L'agnosie auditive se présente comme un trouble de la compréhension du langage parlé.

Diagnostic

Le diagnostic de l'agnosie se fait en général aisément, par exemple pour l'agnosie visuelle en interrogeant le patient sur la dénomination d'objets ou parfois grâce à des tests neuropsychiatriques plus poussés. Différents examens médicaux permettent ensuite de déceler la cause de l'agnosie. Souvent en dehors d'une cause évidente telles les séquelles d'un AVC, le diagnostic de l'agnosie est difficile à établir ; la découverte de son origine passe par la recherche des potentielles causes.

Traitement

Le traitement dépend de la cause originelle de l'agnosie. Différents exercices de rééducation peuvent être utilisés, mais les méthodes ne sont pas encore très bien définies. De plus, certaines agnosies sont des maladies orphelines ; il n'y a alors, à l'heure actuelle, aucun traitement.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 16 septembre 2016 à 10:28 par Jeff.
Ce document intitulé « Agnosie - Définition, Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.