Acné rosacée - Symptômes et traitement

Janvier 2017

Contrairement à ce que pourrait indiquer son nom, l'acné rosacée n'est pas une maladie d'adolescents. Elle touche au contraire majoritairement les femmes entre 40 et 50 ans. Cette maladie dermatologique se traduit dans un premier temps par de l'érythrose (des rougeurs) sur le front, les joues, le nez et le menton. Elle évolue ensuite vers la couperose (les vaisseaux sont dilatés) puis des papulo-pustules folliculaires : des sortes de boutons rougeâtres apparaissent alors sur la peau du visage. Le traitement peut faire appel à des antibiotiques, antibiotiques parfois ou crèmes émollientes selon le stade de la rosacée et des règles pour éviter les facteurs favorisants la poussée (soleil, mets épicés, alcool, boissons chaudes...) de la rosacée doivent être connues.


Définition

Affection de la peau du visage dont on ne s'explique pas les facteurs déclenchants, l'acné rosacée, également appelée couperose, est désormais désignée sous le terme de rosacée. Elle touche majoritairement les sujets à peau claire, yeux bleus et cheveux clairs, et surtout les femme entre 40 et 50 ans, même si les formes les plus aigües sont surtout recensées chez l'homme. Ses répercussions psychologiques sont importantes, car cette maladie fait évoquer, à tort, une consommation excessive d'alcool.

Différentes formes

La rosacée peut revêtir trois formes, qui ne sont pas forcément successives dans le temps :
  • la forme vasculaire qui se traduit par des poussées brutales de rougeurs du visage ;
  • la forme papulo-pustuleuse qui ressemble à l'acné ;
  • la forme hypertrophique avec son stade ultime, le rhinophyma, qui se caractérise par un bout du nez rouge et augmenté de volume.

Symptômes

Les premières manifestations de l'acné rosacée sont des poussées de rougeurs accompagnées d'un échauffement, voire d'une sensation de brûlure, qui touchent le visage et disparaissent en quelques minutes. La forme papulo-pustuleuse se manifeste par l'apparition de pustules sur un fond de peau rouge. Dans les cas rares de rhinophyma qui touchent principalement les hommes après 50 ans, on constate une déformation des tissus notamment du nez dont le volume peut augmenter considérablement.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :

Diagnostic

Le diagnostic de la rosacée est exclusivement clinique. L'examen visuel et l'interrogatoire sont les deux piliers principaux du diagnostic. Comme il existe de nombreuses maladies dont l'expression est proche comme l'acné, la dermatite séborrhéique ou le lupus par exemple, ce diagnostic doit impérativement être posé par un dermatologue. S'il est mal posé, le traitement risque en effet d'être inadapté. Dans certaine forme, il est nécessaire de faire une biopsie cutanée pour éliminer avec certitude d'autres causes.

Traitement

Selon la forme d'acné rosacée, le traitement repose sur :
Le laser permettent d'atténuer les rougeurs et les petits vaisseau visibles de la rosacée et probablement de réduire les récidives. La chirurgie peut, elle, être utile lorsque l'épaississement de la peau du nez est trop importante pour être accessible à un traitement médical.

Prévention

La rosacée est une maladie de peau photosensible, en particulier aux UVA, les ultraviolets qui pénètrent directement dans les couches plus profondes de la peau. L'exposition au soleil est donc à proscrire aux heures les plus chaudes de la journée, c'est-à-dire entre 11h et 16h, et toute exposition doit être protégée grâce à une crème solaire à indice élevé. Le respect de règles d'hygiène et diététiques est également important. Il convient d'éviter :
  • mets épicés ;
  • boissons alcoolisées ;
  • café et autres boissons chaudes ;
  • bains chauds et sauna ;
  • produits cosmétiques à base d'alcool.



Crédits photo : Roberto Biasini - 123RF

Rosacée, ameli-sante.fr

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 10 novembre 2016 à 11:12 par Jeff.
Ce document intitulé « Acné rosacée - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.