Accélération du rythme cardiaque

Juin 2017


Définition

L'accélération du rythme cardiaque est une pathologie appelée tachycardie.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :


Fréquence cardiaque normale

Au repos, le cœur enregistre en moyenne 60 à 80 pulsations par minute.

Fréquence cardiaque élevée

On parle de tachycardie lorsque le cœur bat à un rythme cardiaque trop rapide, c'est-à-dire supérieur à 100 pulsations par minute.

Causes

L'accélération du rythme cardiaque est normale dans certains cas, notamment pour la réalisation d'un effort, car les différents tissus sollicités requièrent plus d'énergie, fournie en plus grande quantité par un apport sanguin augmenté grâce à l'augmentation de la pompe cardiaque. Elle peut également être le symptôme d'une pathologie, d'origine infectieuse, nerveuse, hormonale ou une pathologie touchant directement le cœur. La prise de médicaments, le stress, les troubles hormonaux peuvent également être incriminés. Quelle qu'en soit la raison, une consultation médicale s'impose en cas de tachycardie persistante afin d'en déterminer l'origine.

Diagnostic

En cas d'accélération du rythme cardiaque, le médecin ou le cardiologue procédera à un examen clinique et questionnera le patient sur ses antécédents médicaux, les risques génétiques et son hygiène de vie. Il pourra aussi prescrire un ECG ou électrocardiogramme permettant l'enregistrement du rythme cardiaque, qui sera fait systématiquement, ainsi qu'un bilan sanguin ou un examen cardiologique plus poussé (avec parfois un enregistrement du rythme cardiaque sur 24 heures ou holter-ECG) en fonction de l'hypothèse en cause. Les examens servent à identifier le type de tachycardie.

Symptômes

La tachycardie peut être ressentie parfois par le patient comme des palpitations qui définissent la perception par le patient d'un rythme cardiaque accéléré. Les autres symptômes de la tachycardie sont en rapport avec les affections en cause.

Traitement

Il existe de nombreuses causes de tachycardie. Une fois la cause identifiée, le traitement de celle-ci permet un retour à un rythme cardiaque normal. Les tachycardies d'origine cardiaques sont le plus souvent dues à des maladies regroupées sous le vocable de troubles du rythme et, après leur mise en évidence sur un ECG, les traitements s'adaptent à la pathologie cardiaque. Il peut s'agir d'utiliser des médicaments ralentissant la fréquence du rythme cardiaque comme les bêta-bloquants ou les anti-arythmiques, l'utilisation d'une technique appelée radiofréquence, parfois la pose d'un défibrillateur automatique implantable. Ceci est affaire de spécialistes.

Prévention

Il est possible de prévenir certaines formes d'accélérations du rythme cardiaque en adoptant une excellente hygiène de vie. Il est par exemple essentiel de manger équilibré, de limiter sa consommation de sel et celle de matières grasses. En parallèle, il faut avoir une activité physique quotidienne et faire régulièrement un bilan de santé.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Accélération du rythme cardiaque » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.