Cancer de la gorge - Symptômes et traitement

Avril 2017

Le cancer de la gorge peut avoir des localisations différentes (larynx, cordes vocales, sinus piriforme). En fonction de la localisation et de son degré d'évolution, le pronostic à 5 ans est très variable. S'il est diagnostiqué précocement, le cancer limité aux cordes vocales a un pronostic de 90% de survie à 5 ans. A l'inverse, le cancer du sinus piriforme n'offre que 30% de chances de survie à 5 ans. Celui du larynx est estimé à 60% si l'on procède à une laryngectomie totale. Un dépistage précoce est donc primordial.


Définition

Le cancer de la gorge est plus communément appelé en médecine par généralisation, cancer des voies aérodigestives supérieures. Il atteint généralement le larynx et le pharynx. Sa fréquence de survenue est étroitement corrélée avec la durée d'exposition et la quantité de tabac et d'alcool qui est consommée.

Symptômes

La plupart des cancers de la gorge se développent à partir de lésions précancéreuses qui n'ont pas été détectées. Les leucoplasies, les fibroses sous-muqueuses buccales, les érythroplasies ou encore les érythroleucoplasies représentent les états précancéreux de la bouche les plus courants. La difficulté pour détecter précocement une cancérisation de ces lésions réside dans le fait que le processus reste longtemps asymptomatique. Seuls quelques symptômes peuvent mettre sur la voie : changement de tonalité de la voix, toux, respiration difficile, déglutition douloureuse, douleurs au niveau de l'oreille, mal de gorge, adénopathie…

Pour résumer ce cancer a des conséquences sur la déglutition, la parole et la respiration et les modifications de ces fonctions sont des signes pouvant faire suspecter le cancer.

Diagnostic

Un bilan endoscopique après examen local est fréquemment nécessaire.

Causes

Aucune étiologie n'a été formellement prouvée. Seuls des facteurs de risque ont été identifiés dans le cadre du <b>cancer des ovaires</b> :
• l'absence de grossesse,
• la ménopause,
• la grossesse tardive,
• la puberté précoce,
• la stérilité,
• les antécédents familiaux de cancer gynécologique.

Inversement, des facteurs dits "protecteurs" semblent réduire les risques de développer ce type de cancer. C'est le cas notamment de l'allaitement ou de la pilule contraceptive.

Le tabagisme constitue le principal facteur de risque du cancer de la gorge. En association avec une consommation excessive d'alcool, le tabac s'avère particulièrement redoutable pour les voies aériennes supérieures. Néanmoins, d'autres facteurs extérieurs peuvent être responsables d'une prolifération anarchique de cellules cancéreuses. C'est le cas notamment de l'infection par le virus du papillome humain (VPH). Selon certaines études, une souche particulière de ce virus, transmise au cours de rapports sexuels, pourrait être à l'origine d'un certain type de cancers pharyngo-laryngés. On peut également citer l'exposition prolongée à des substances toxiques, le reflux gastro-œsophagien et la mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Traitement

La chirurgie constitue le traitement de référence du cancer ovarien. Mais celle-ci ne peut être mise en œuvre que dans certains cas où la tumeur reste suffisamment localisée. Lorsque l'option chirurgicale est indiquée, elle consiste principalement en une ovariectomie associée, ou non, à l'ablation des trompes de Fallope, de l'utérus, du col de l'utérus et des ganglions lymphatiques avoisinants. Dans ce cas précis, on parlera d'hystérectomie totale. Une conservation de ces organes est envisagée, si possible, lorsque la patiente désire avoir des enfants. Une chimiothérapie adjuvante peut également être préconisée préalablement à l'intervention afin de réduire le volume tumoral.

La prise en charge du cancer de la gorge va être décidée par une équipe médicale pluridisciplinaire en fonction de la nature de la pathologie et de son stade d'évolution. En amont ou en cas de contre-indication de la chirurgie, le recours à la radiothérapie est généralement privilégié à la chimiothérapie, car les cellules cancéreuses de la gorge s'avèrent être particulièrement sensibles aux rayons X.

Les traitements possibles dépendent de la localisation et de l'avancement du cancer et font appel à la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Cancer de la gorge - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.