Arthrographie - Principe et déroulement

Décembre 2017

L'arthrographie est un examen radiologique qui permet de visualiser précisément l'intérieur des articulations grâce à l'injection préalable d'un produit de contraste iodé. Dans quel cas cet examen est-il pratiqué ? Comment se déroule-t-il ?


L'arthrographie est une technique radiographique qui permet de visualiser les articulations du corps. Elle repose sur l'injection préalable d'un produit de contraste opaque aux rayons X (iode) dans la cavité articulaire. Cet examen met en évidence des anomalies dans les articulations comme le genou, l'épaule et la hanche, et plus rarement la cheville, le poignet et le coude. Comme pour tout examen nécessitant l'injection d'un produit de contraste, vous devrez signaler un risque allergique au médecin radiologue qui vous prendra en charge.

Définition

L'arthrographie est une technique radiographique qui permet de visualiser les articulations du corps. Une injection de produit opaque aux rayons X appelé produit de contraste, et souvent à base d'iode en l'absence d'allergie, précède des clichés radiographiques. L'arthrographie est réalisée pour mettre en évidence des anomalies des articulations. Elle est utilisée principalement pour les articulations du genou, de l'épaule et de la hanche, et plus rarement pour la cheville, le poignet et le coude. Une technique plus récente pour étudier les articulations superficielles, l'arthroscopie qui permet à l'aide de l'introduction d'un système optique de voir directement l'intérieur de l'articulation sur un écran, tend à remplacer l'arthrographie.

Indications

L'arthrographie peut être indiquée en cas de perte de mobilité articulaire, d'épanchement ou de douleurs articulaires consécutives ou non à un traumatisme. Une arthrographie du genou permet ainsi de rechercher une lésion des ménisques et des cartilages ou la présence de corps étrangers. Une arthrographie de l'épaule permet de rechercher la cause d'une luxation récidivante, de mettre en évidence un capsulite rétractile ou encore d'évaluer une rupture de la coiffe des rotateurs, l'ensemble des tendons qui entourent l'épaule.

Déroulement

L’examen est pratiqué en position allongée et dure environ 20 minutes. Le médecin radiologue désinfecte la peau de la région à analyser. Il procède ensuite à une anesthésie locale et injecte du liquide iodé dans l’articulation : cette procédure ne provoque que des douleurs modérées et passagères. Après avoir retiré l'aiguille, le praticien demande de faire quelques mouvements pour que le produit de contraste se répartisse partout dans l’articulation. L'articulation est alors prête à être radiographiée : plusieurs clichés radiographiques sont pris (ex : face, rotation neutre, rotation interne) ce qui nécessite de bouger l'articulation dans différentes positions. Dans certains cas, l'examen peut être complété par un scanner de l'articulation (arthroscanner) afin de préciser le diagnostic.Repères-Examen qui permet de diagnostiquer certaines anomalies articulaires,-Nécessite l'injection d'un produit de contraste (étape pas ou peu douloureuse),-Souvent complété d'un scanner.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Arthrographie - Principe et déroulement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.