Alcoolisme - Définition

Février 2017


La consommation d’alcool diminue régulièrement en France, cependant la proportion de personnes en difficulté avec l’alcool reste stable à 10% de la population adulte.

Définition

L'alcoolisme définit à la fois un mésusage (mauvaise utilisation) de la consommation de boissons alcooliques, mais aussi l'ensemble des troubles engendrés par cet abus. Il peut être aigu avec la « cuite » ou les phénomènes de « binge drinking » (alcoolisations ponctuelles et massives), mais il est majoritairement chronique. Dans ce cas, il s'agit d'un comportement qui se caractérise entre autres par l'envie et le besoin de consommer de l'alcool, l'évolution se faisant petit à petit vers une tolérance progressivement accrue à l'alcool avec des besoins de quantités de plus en plus importantes. Une fois la dépendance avérée, l'alcoolique doit faire face à l'apparition de signes de sevrage en cas d'arrêt de la consommation.

Seuils limite de consommation

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi des repères qui permettent de distinguer une consommation à faible risque d’une consommation à risque plus élevée. Les seuils limite de consommation sont de 2 verres standard par jour pour les femmes et de 3 verres par jour pour les hommes (et 4 verres pour les événements particuliers). Par ailleurs, l’OMS conseille de s’abstenir de boire de l’alcool au moins un jour par semaine.

Conséquences

L'intoxication alcoolique entraîne notamment des destructions de tissus et d'organes, en particulier le foie, et des désordres psychologiques et sociaux (tentatives de suicide, violence, troubles relationnels, etc.).

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 7 janvier 2016 à 19:49 par GabiJolie.
Ce document intitulé « Alcoolisme - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.