Arthrite - Causes, symptômes et traitement

Mai 2017

Regroupant de nombreuses maladies d'origine inflammatoire, l'arthrite est une affection courante dont la prévalence augmente avec l'âge. Le point sur les manifestations les plus courantes de cette pathologie, ses différentes formes, ses causes et son diagnostic. L'arthrite est une pathologie qui touche davantage les femmes.


Définition

L'arthrite correspond à un ensemble de phénomènes inflammatoires qui affectent l'articulation et les os, et qui s'accompagnent de douleurs plus ou moins sévères. Les pathologies aigües ou chroniques et évolutives liées à l'arthrite concernent avant tout les adultes à partir de 40 ans, sachant que certaines formes peuvent toucher les enfants et les jeunes adolescents.

L'arthrite est une inflammation des articulations, mais pouvant également toucher les autres structures qui les composent (tendons, ligaments, capsule, etc.). L'arthrite peut avoir plusieurs origines, en particulier un traumatisme, une infection, une maladie auto-immune ou une maladie inflammatoire articulaire chronique comme la spondylarthrite ankylosante ou la polyarthrite rhumatoïde. L'arthrite peut toucher une seule articulation (monoarthrite) par exemple dans le cas de la goutte, plusieurs articulations souvent à proximité les unes des autres (oligoarthrite) ou de nombreuses articulations (polyarthrite) comme dans la polyarthrite rhumatoïde.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Différents types

L'arthrite correspond à une inflammation des articulations et peut entraîner des douleurs au repos alors que l'arthrose est provoquée par une altération du cartilage qui va peu à peu s'user et disparaître en laissant les os les uns au contact des autres provoquant des douleurs survenant lors des mouvements. L'arthrose se caractérise par l'effritement de la surface du cartilage des articulations concernées.

Les grandes pathologies liées à l'arthrite se classent en plusieurs types :

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui touche de 0,5 à 1% de la population, et se caractérise par l'inflammation de différentes articulations, mais aussi de certains organes internes. Voir nos fiches pratiques :

Goutte

La goutte est caractérisée par un taux trop élevé d'acide urique provoquant notamment des douleurs aigües au gros orteil). Voir nos fiches pratiques

Lupus érythémateux systémique

Le Lupus érythémateux systémique est une maladie auto-immune qui touche différentes parties du corps, dont les articulations.

Arthrite infantile ou arthrite juvénile idiopathique

L'arthrite infantile ou arthrite juvénile idiopathique est un trouble assez commun chez l'enfant, observé notamment durant la croissance.

Arthrite infectieuse

L'arthrite infectieuse est une forme d'arthrite inflammatoire provoquée par un agent infectieux (virus, bactérie, champignon) qui, une fois introduit dans l'organisme, pénètre dans les articulations. L'infection survient en général à la suite d'une blessure ou d'une intervention chirurgicale. Ce type d'arthrite peut survenir à tout âge. Des prélèvements de liquide synovial (liquide de l'articulation) permettent d'identifier le germe responsable. Un traitement médicamenteux devra être rapidement instauré, avant même que le diagnostic ne soit confirmé.

Arthrite réactionnelle

L'arthrite réactionnelle (ou réactive) est une forme d'arthrite qui survient à la suite d'une infection. Néanmoins, contrairement à l'arthrite infectieuse, elle ne se caractérise pas par la présence de l'agent infectieux à l'intérieur de l'articulation. Les jambes, les doigts et les poignets sont souvent les premières parties touchées. L'articulation devient enflée, chaude et douloureuse. L'arthrite réactionnelle s'estompe généralement au bout de quelques semaines. Les anti-inflammatoires contribuent à apaiser les douleurs articulaires.

Arthrite septique

L'arthrite septique est une maladie rare, grave, parfois fatale secondaire à l'envahissement de l'articulation par un germe bactérien. La contamination de l'articulation peut se faire directement via une plaie par exemple, ou par voie sanguine. Une seule articulation est touchée. L'articulation en cause est chaude, enflammée, responsable de douleurs importantes, empêchant les mouvements habituels. L'individu est fatigué, a de la fièvre, des frissons, est pâle et fatigué. Un prélèvement de l'articulation doit être réalisé très rapidement pour analyse et recherche de la bactérie en cause et un traitement antibiotique doit être débuté avant même les résultats de ces examens. Des examens d'imagerie telles la radiographie ou l'échographie pour les articulations profondes peuvent aider au diagnostic.

Autres pathologies courantes

L'arthrite psoriasique, l'arthrite infectieuse, la sclérodermie et spondylarthrite ankylosante sont d'autres pathologies rentrant dans la catégorie des arthrites.

Causes

Le vieillissement, les séquelles d'un traumatisme articulaire ou ligamenteux, une prédisposition génétique familiale (dans les cas des maladies inflammatoires dites auto-immunes), un surpoids et obésité, une pratique sportive intensive et des épisodes d'infections, bactériennes ou virales représentent des facteurs de risque.

Symptômes

Les symptômes les plus courants de l'arthrite sont les douleurs aigües ou chroniques siégeant dans une ou plusieurs articulations, la raideur ou la limitation des mouvements des articulations, un épanchement articulaire, une sensation de chaleur au niveau des membres, une fatigue ou/et une inflammation et une fièvre.

Les manifestations de l'arthrite sont celles de toute inflammation : rougeur, chaleur, gonflement, douleur. Les symptômes sont ensuite variables selon l'affection en cause. De façon générale, on retrouve :
  • une douleur des tendons qui peut avoir tendance à disparaître aux mouvements en cas d'évolution bénigne ;
  • des raideurs articulaires ;
  • un épanchement articulaire, signant la présence de liquide dans l'articulation ;
  • une importante fatigue ;
  • l'apparition de nodules à un stade avancé ;
  • une inflammation du gros orteil est suspecte de goutte.


Les articulations touchées sont les mains et poignets, coudes, genoux, hanches, chevilles, colonne vertébrale, la région cervicale et les épaules.

Diagnostic

Le diagnostic repose principalement sur l'interrogatoire, et examen clinique (inspection des articulations, vérification de l'amplitude des mouvements), l'imagerie médicale (radiographies standard et dans certains cas sur une échographie, un scanner ou une IRM). Ces examens permettent de visualiser et évaluer le degré des atteintes articulaires (calcifications). En cas d'épanchement, un examen du liquide synovial est effectué.

Traitement

Le traitement de la cause est un préalable indispensable en cas de diagnostic accessible à un traitement spécifique. Par ailleurs, il existe plusieurs méthodes pour soulager l'arthrite. D'une part on fait souvent appel à un kinésithérapeute qui aidera à diminuer la raideur articulaire et à soulager les douleurs. La mise au repos de l'articulation est préconisée pour lutter contre les douleurs. On peut également appliquer du froid sur l'articulation pendant une courte période pour soulager l'inflammation. Des médicaments existent pour lutter contre les douleurs, notamment les anti-inflammatoires et lorsqu'ils ne suffisent pas on propose des injections de corticoïdes.

Prévention

Pour prévenir l'arthrite, il faut avant toute chose conserver un poids correct ce qui évite la souffrance des articulations, notamment celles des membres inférieurs. Par ailleurs dans certains types d'arthrite comme la goutte, il convient d'éviter certains aliments comme la bière, et de ne pas abuser d'autres comme la viande ou les poissons, les laitages.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé «  Arthrite - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.