Vitamine E - Origine, propriétés et rôle dans l'organisme

Février 2017

Si toutes les vitamines sont nécessaires à notre organisme, la vitamine E servirait à prévenir bon nombre de maladies. Les carences sont cependant rares. Il n'est pas en général pas nécessaire de se supplémenter et si c’est le cas, il faut toujours le faire de manière encadrée pour éviter tout risque de surdosage.


Définition

La vitamine E est une substance organique liposoluble décomposée en 8 formes organiques : 4 tocophérols et 4 tocotriénols. Elle joue un rôle important dans l’organisme grâce à ses propriétés antioxydantes : elle prévient les réactions chimiques néfastes qui sont provoquées par les radicaux libres et impliquées dans la survenue de nombreuses pathologies.

Rôle dans l'organisme

La vitamine E participe à la protection des membranes cellulaires, à commencer par celles de la peau, et contribue ainsi à ralentir le vieillissement cutané. Elle protège aussi les globules rouges contre les substances oxydantes. La vitamine E permettrait notamment de prévenir les maladies cardiovasculaires comme les infarctus ou les accidents vasculaires cérébraux (AVC) en empêchant la formation anormale de caillots dans le sang. Son implication est toutefois remise en question par des études récentes. Elle lutterait contre certains cancers dont celui de la prostate, à condition de ne pas être présente en excès, et diminuerait aussi le risque d'hémorragie intracrânienne, de rétinopathie sévère et de cécité chez les nouveaux-nés prématurés, ainsi que les risque de cataracte, de dégénérescence maculaire liée à l’age et de maladie de Parkinson chez l’adulte.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Alimentation

Les sources de vitamine E sont alimentaires. Parmi les aliments les plus riches, on trouve la papaye, les graines de tournesol et les fruits à coques types noix, noisettes ou amandes, les céréales de son, les arachides, les avocats et les pâtes de tomate en conserve. La vitamine E est également disponible en tant que complément alimentaire, mais l'utilisation de ces derniers doit être encadrée pour éviter tout risque de surdosage.

Carence en vitamine E

Les carences en vitamine E sont rares. Elles s’observent surtout chez le bébé prématuré, en cas de malnutrition ou en présence de certaines maladies intestinales ou hépatiques.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 18 novembre 2016 à 13:53 par hfanet.
Ce document intitulé « Vitamine E - Origine, propriétés et rôle dans l'organisme  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.