Produit anti-acariens - Faire le bon choix

Décembre 2017

Les acariens sont en cause dans 50% des symptômes allergiques. Ils se développent à l'intérieur des habitations : dans la literie, les peluches, les rideaux, les canapés, les tapis ou les moquettes. Les symptômes allergiques sont causés par les débris d'acariens morts et leurs déjections. Ils se traduisent par une rhinite ou un asthme, voire de l'eczéma, encore appelé dermatite atopique, en cas de contact avec la peau.


Mesures anti-acariens

De nombreuses mesures et traitements permettent de combattre l'allergie aux acariens. Le recours aux produits anti acariens peut apporter une aide dans le dispositif de prévention et des mesures d'hygiène. Il est néanmoins nécessaire de faire preuve de prudence et de se faire conseiller par un allergologue afin de ne pas investir inutilement. Les allergies aux acariens sont en effet devenues un véritable marché pour les industriels. Il ne faut donc pas se fier systématiquement aux mentions «anti-acariens» qui n'offrent pas toujours une garantie d'efficacité.

Filtre HEPA

L'aspirateur doit être équipé d'un filtre HEPA, à efficacité renforcée pour les particules allergéniques, rejetant moins d'acariens dans la pièce. Plusieurs aspirateurs répondent à ces critères. L'Association Française pour la prévention des allergies (AFPRAL) recommande l'aspirateur Extrême de Nilfsik : Son niveau de filtration est important grâce à un filtre HEPA H14 mais également des joints et des matériaux d'une étanchéité extrême. Pour en savoir plus AFPRAL : http://allergies.afpral.fr/

Housses

L'utilisation de housses anti-acariens enveloppant le matelas, les oreillers ou les couettes permet de limiter les contacts entre la personne allergique et les acariens. Ces housses sont lavables en machine à 60 degrés. Parmi les quelques housses conseillées par les allergologues, on peut citer la housse Immunoctem, une housse sans traitement chimique, testée par l'équipe du Professeur Leynadier, laboratoire d'ImmunoAllergologie, Hôpital Tenon (AP-HP) à Paris (publiée dans la Revue Française d'Allergologie et d'Immunologie Clinique en déc. 2006) et conseillée par l'AFPRAL (http://allergies.afpral.fr/), mais aussi les housses Dom'hous, en fibres naturelles, DYN'hair....

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Acaricides: attention

Les acaricides désignent des substances chimiques tuant les acariens. Ils détruisent les œufs et larves d'acariens et parfois aussi les moisissures représentant une source de nourriture importante pour les acariens. Ces produits peuvent se présenter soit sous la forme d'une bombe aérosol, soit sous la forme d'une poudre, d'un liquide ou d'une mousse qui sera disposé dans un pulvérisateur adapté. De nombreux acaricides sont vendus en pharmacie ou directement par des laboratoires s'occupant de produits anti-allergiques. Il faut se méfier de certains produits commercialisés en dehors du circuit médical pouvant avoir une action acaricide, mais sans tuer les œufs et les larves.
D'autre part, il est important de savoir que la majorité de ces produits exposent à de nombreuses substances chimiques, comme les Pyréthrinoides, substances utilisées pour tuer les moustiques, poux ou guêpes par exemple. Cette substance, utilisée à des doses plus importantes bien sûr, est désormais interdite comme pesticide dans le milieu agricole depuis 2000. Autre point important: le recours à un aérosol permet de diffuser ce type de toxique, les pyréthrinoides, sous forme de particules fines qui pénètrent dans les petites bronches pouvant déclencher un spasme bronchique chez les asthmatiques.
Les allergologues déconseillent désormais le recours à ces produits et insistent sur l'importance de l'aération quotidienne d'au moins 30 minutes, hiver comme été et de touts les autres mesures anti-acariens indispensables.

Draps, couettes et tissus : inefficacité ?

Les produits chimiques ou essences naturelles permettent de tuer les acariens mais pas les déjections et les particules allergéniques toujours présentes : ce dispositif ne résout pas le problème de la charge allergénique. A noter que certains produits peuvent représenter une certaine toxicité. D'autre part, il existe une perte d'efficacité du produit au fil des mois.

Matelas anti acarien : Prudence

Les matelas anti acariens sont traités avec le même type de substances que ceux utilisés pour les tissus et les draps « anti acariens ». Une étude pratiquée pendant 3 ans afin d'évaluer l'efficacité des supports textiles traités par 2 produits anti acariens a mis en évidence que ces produits n'étaient pas plus efficace après 3 ans qu'une literie neuve sans traitement pour prévenir le développement des acariens(Revue française d'Allergologie, 2010, page 345). Le matelas immuconfort ne contient aucun produit et est équipé d'une housse de matelas anti-acariens qui enveloppe complètement le matelas, qui forme une barrière de protection. Attention, un matelas neuf se réinvestit d'acariens au bout de quelques mois.

Dossier allergie

Notre dossier allergies

Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Produit anti-acariens - Faire le bon choix  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.