Posez votre question »

Pneumopathie - Symptômes et traitement

Avril 2016

Le terme « pneumopathie » regroupe l'ensemble des pathologies affectant les poumons, qu'elles soient aigües ou chroniques. Les pneumopathies peuvent être d'origine infectieuse ou non : outre les infections, le terme désigne également les atteintes pulmonaires provoquées par une inflammation, une allergie, ou encore une fibrose. Les alvéoles pulmonaires, les bronches et le tissu interstitiel (qui entoure les différentes structures pulmonaires) sont les trois sièges d'apparition des pneumopathies. Les pneumopathies d'origine infectieuse sont appelées « pneumonies ».


Causes

Pneumopathie infectieuse

Les pneumopathies infectieuses sont principalement d'origine bactérienne (ex : pneumocoque, staphylocoque, légionella, haemophilus influenzae, ) ou virale (virus de la grippe et de la varicelle le plus souvent impliqués). Plus rarement, une pneumopathie peut être provoquée par des champignons (pneumocytose) ou des parasites (microsporidioses). Ce type d'affections concerne principalement les personnes immunodéprimées.

Pneumopathie interstitielle

Les pneumopathies interstitielles correspondent à plusieurs types d'affections du tissu pulmonaire, qui peuvent, dans les cas les plus graves, évoluer en insuffisance respiratoire ou en fibrose pulmonaire (atteinte de la structure alvéolaire). Ce type de pneumopathie a différentes causes : infectieuse (bactéries, virus, parasites), cancéreuse, pneumoconiose (inhalation de fumées ou substances toxiques), médicamenteuse, etc. Dans de nombreux cas, les causes sont indéterminées.

Symptômes

Les manifestations des pneumopathies sont très diverses. Dans le cas des pneumonies (pneumopathies d'origine infectieuse), les symptômes les plus courants sont l'apparition d'une fièvre souvent élevée, des difficultés respiratoires, une chute de tension artérielle, des douleurs thoraciques, une fatigue et des frissons.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Diagnostic

Le diagnostic repose sur différents types d'examens : un examen clinique du patient, un bilan radiologique (radiographie thoracique, tomographie par ordinateur, tomodensitométrie, etc.), un examen bactériologique (examen cytobactériologique des sécrétions broncho-pulmonaires, un bilan sanguin (hémoculture, sérologie, etc.) et un prélèvement par lavage broncho alvéolaire). D'autres examens comme une spirométrie, une oxymétrie et une bronchoscopie sont souvent effectués.

Traitement

Pour les pneumopathies d'origine bactérienne une antibiothérapie est le traitement le plus adapté. En cas de pneumopathie franche lobaire aiguë, de l'amoxicilline par voie orale, voie intra-musculaire ou voie intra-veineuse seraprescrite ; En cas de pneumopathie atypique, des macrolides par voie orale ou par voie intra-veineuse. Chez les personnes âgées ou présentant des signes indiquant une atteinte grave : hospitalisation, diagnostic bactériologique, et antibiothérapie adaptée et par voie intraveineuse.

Pour aller plus loin


Publi-information
Publi-information

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Pneumopathie-symptomes-et-traitement.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Neumopatía - Sintomas y tratamiento
Par Carlos-vialfa le 17 octobre 2012
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé «  Pneumopathie - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.