Anti-vitamine K - Aliments

Janvier 2017

La consommation des médicaments anti-vitamine K, également appelés anti-coagulants, a considérablement augmenté (environ 900.000 patients traités chaque année). Or, un certain nombre d'aliments peuvent altérer leur absorption, leur métabolisme ou leur effet, et en ralentir, augmenter ou diminuer l'action et les effets secondaires.



Définition

Les médicaments Anti Vit K s'opposent aux effets de la vitamine K qui intervient dans le processus de coagulation du sang. Ils empêchent la formation de thrombus dans les vaisseaux sanguins, caillot de sang en provenance de la coagulation. Ces médicaments possèdent un grand nombre de contre-indications et d'effets secondaires nécessitant une surveillance étroite. La vitamine K se retrouve avec des proportions très différentes dans beaucoup d'aliments, pouvant ainsi interférer avec le traitement anti Vitamine K.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Aliments riches en Vitamine K

La Vit K se retrouve en grande quantité dans les feuilles des légumes verts.

Légumes et salades

Les légumes et les salades comme les brocolis, le chou, les choux de Bruxelles, le cresson, les épinards, la laitue, le pissenlit contiennent notamment de grandes quantités de vitamine K.

Huiles végétales

Les huiles végétales comme l'huile de colza et l'huile de soja, ainsi que certaines margarines contiennent de la vitamine K en grande quantité.

Herbes et épices

Les herbes et les épices comme le basilic, la ciboulette, le clou de girofle, la coriandre, le persil, le thym, l'estragon contiennent de grandes quantités de vitamine K.

Tomates

Les tomates contiennent peu de vitamine K, mais l'AFSSAPS a introduit la tomate dans sa liste d'aliments riches en vitamine K étant donné la consommation fréquente et en quantités importants de tomates sous formes de salades, sauces ou de ketchup par exemple.

Conseils

Un traitement anti-coagulant nécessite de suivre certaines recommandations alimentaires même si aucun régime n'est réellement recommandé. Il faut donc éviter de consommer, en trop grande quantité, les aliments contenant des grandes quantités de Vitamine K. Une portion quotidienne de ces aliments n'a pas d'interactions avec le traitement. Eviter également l'apport massif de grandes quantités de vitamine K comme la consommation de choucroute contenant beaucoup de choux au cours de plusieurs repas successifs, afin d'éviter des variations alimentaires importantes. En effet des variations d'apports alimentaires, supérieures à 100 µg de vitamine K quotidienne (selon les publications, l'estimation de ces apports varie de 75 à 120 µg de vitamine K par jour) modifient l'activité des AVK.

S'informer auprès de son médecin ou de son pharmacien

Ne pas hésiter à s'informer auprès de son médecin ou de son pharmacien.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 17 mai 2016 à 12:05 par Jeff.
Ce document intitulé « Anti-vitamine K - Aliments » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.