Douleur intercostale et thoracique

Février 2017

Les douleurs intercostales et thoraciques sont des symptômes fréquents, qui correspondent à des pathologies d'origines différentes, bénignes ou potentiellement graves. Le point sur les principales manifestations de ces douleurs et les pathologies en cause.


Douleur à la poitrine

Une douleur à la poitrine ou douleur thoracique est un symptôme. Elle peut être rythmée par la respiration ou non : un élément clé pour diagnostiquer l'origine de cette manifestation. Elle peut être due à une cause intra-thoracique (trouble cardiaque) ou extra-thoracique (comme un trouble vésiculaire). La douleur peut aussi être psychogène ou liée à la prise d'un psychotrope comme la cocaïne. Une consultation d'urgence s'impose lorsqu'une personne se plaint d'une douleur à la poitrine et qu'elle présente des problèmes neurologiques, respiratoires ou cardiaques.

Signes d'une urgence médicale

Certains signes de gravité associés à une douleur intercostale et dans la région thoracique sont un motif de consultation d'urgence : citons les signes respiratoires comme une détresse respiratoire, une cyanose, un encombrement bronchique, etc. Des signes cardiovasculaires comme une pâleur, une hypotension artérielle, des marbrures, et des signes neuropsychologiques (agitation, angoisse, torpeur...) témoignent de l'urgence de consulter un médecin, de téléphoner au 15 ou 112 sur un portable, ou de se rendre aux services des urgences hospitalières.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Causes

Traumatisme et pathologies du squelette

Citons les fractures de côtes (traumatisme récent), un Tassements vertébraux, une Tumeurs osseuses ou une atteinte des muscles du thorax.

Pathologies cardio-vasculaires

Parmi les pathologies cardio- vasculaires pouvant provoquer des douleurs intercostales et thoraciques, citons l'angine de poitrine ou "angor", qui se manifeste par une douleur en étau de localisation rétrosternale, généralement déclenchée à l'effort, mais également l'infarctus du myocarde provoquant une douleur brutale et spontanée ou la péricardite aiguë au cours de laquelle la douleur s'aggrave généralement au cours de l'inspiration.

Pathologies radiculaires (racine des nerfs) et neurologiques

Parmi les pathologies radiculaires (racine des nerfs) et neurologiques, citons la névralgie intercostale, le zona, la méningoradiculite, et la fibromyalgie.

Pathologies pulmonaires et pleurales

Parmi les pathologies pulmonaires et pleurales en cause dans les douleurs thoraciques et intercostales, citons l'embolie pulmonaire qui se manifeste par des douleurs violentes, augmentées par la respiration, les douleurs pleurales (plèvre) avec des douleurs brutales, pouvant irradier vers l'épaule, et augmentées par les mouvements respiratoires, et les pneumopathies infectieuses qui se manifestent par des douleurs brutales, accompagnées d'un syndrome fébrile.

Autres pathologies organiques

Les pathologies abdominales, d'origine ulcéreuse (ex estomac), hépato-biliaire, pancréatique ou colique peuvent provoquer ce type de douleurs. Les hématopathologies (maladies du sang) peuvent également en être la cause.

Pathologies psychiatriques

Anxiété, attaque de panique et somatisation sont parfois à l'origine de ces douleurs.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur un interrogatoire précis, un examen clinique et différents examens complémentaires simples.

Interrogatoire

L'interrogatoire doit préciser le siège de la douleur, le type de douleurs (brûlure, écrasement, etc.) et intensité, le mode d'installation (brutal, progressif), l'irradiation éventuelle vers la mâchoire ou le dos, les circonstances d'apparition, (stress, au repos, pendant ou après l'effort), la durée et l'horaire de survenue, l'ancienneté ainsi que les signes et symptômes associés (dyspnée, toux, angoisse, troubles digestifs, diabète etc.

Examen


Examens complémentaires

Selon l'examen initial, le médecin oriente le patient vers différents types d'examens afin de déterminer la cause des douleur, et d'en écarter d'autres parmi lesquels, et l' électrocardiogramme d'effort, échocardiographie, la radio pulmonaire, le scanner thoracique, le écho-doppler veineux, la fibroscopie. Des examens sanguins parmi lesquels une NFS VS, CRP, et le dosages des enzymes musculaires.

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 1 septembre 2016 à 15:49 par Jeff.
Ce document intitulé « Douleur intercostale et thoracique  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.