Maladies auto-immunes

Juin 2017

Les pathologies auto-immunes touchent environ 8% de la population en France, touchant davantage de femmes et englobent des pathologies très diverses et plus ou moins sévères. Le point sur les maladies auto-immune, leurs différents types, leurs facteurs d'apparition et leurs traitements.


Définition

Les maladies auto-immunes résultent d'un dérèglement du système immunitaire. Elles se manifestent par l'action pathogène (qui engendre une maladie) de cellules (lymphocytes) et d'anticorps sur certains organes, qui sont alors assimilées à des corps étrangers. Le malade fabrique des anticorps (auto-anticorps) contre ses propres tissus ou constituants « sains ».

Le système immunitaire permet de protéger l'organisme contre des corps étrangers : bactéries, virus, tout en n'agissant pas sur les cellules de l'organisme qu'il reconnaît comme lui appartenant. Dans le cas d'une maladie auto-immune, les mécanismes de tolérance sont défaillants, et des anticorps vont attaquer les propres cellules de l'organisme : on les appelle des auto-anticorps, qui vont engendrer une pathologie auto-immune. Les causes ne sont pas totalement identifiées dans le déclenchement de ce type de maladie, mais une part génétique ainsi que des facteurs hormonaux et attribués à l'environnement (infections, toxicité de certaines molécules...) semblent jouer un rôle. Les maladies auto-immunes ont une évolution par poussées successives, imprévisibles, et elles peuvent se localiser à un seul organe, ou toucher l'ensemble de l'organisme. Du fait des mécanismes partagés dans leur survenue, il arrive fréquemment que plusieurs maladies auto-immunes soient associées chez un même individu.

Maladies auto-immunes spécifiques d'organes

Elles se manifestent au niveau de différents organes : estomac (ex : maladie de Biermer), intestin (maladie coeliaque), foie. Parmi ces maladies citons le diabète de type 1 (insilino-dépendant), la thyroïdite auto-immune (Basedow, la Hashimoto), la sclérose en plaques (maladie neurologique), la myasthénie (pathologie neuro-musculaire), les hépatopathies auto-immunes, les maladies bulleuses auto-immunes (dermatose), la vitiligo (dépigmentation de l'épiderme), l'uvéite auto-immune et la rétinite auto-immune.

Maladies auto-immunes systémiques ou non spécifiques d'organes

Parmi les maladies auto-immunes systémiques ou non spécifiques d'organes, citons le syndrome de Gougerot-Sjögren, résultant de l'atteinte des glandes salivaires de la bouche et les glandes lacrymales, le lupus systémique, la rhumatoïde polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, la polymyosite et dermato-polymyosite et la connectivité mixte.

Causes

L'apparition de maladies auto-immunes est liée à différents facteurs et causes tels que l'hérédité (les facteurs génétiques prédisposent aux maladies auto-immunes, celles-ci s'exprimant généralement chez plusieurs individus d'une même famille), le sexe (les femmes sont majoritairement concernées dans les pays développées), l'environnement (comme l'exposition à des substances dangereuses ou toxiques ou le mode de vie), les infections (virales) ou encore l'âge. Ces facteurs peuvent être combinés, sachant que les causes de nombreuses maladies auto-immunes ne sont pas encore mises à jour.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Symptômes

Les symptômes sont très variables selon la maladie en cause, et peuvent être non spécifiques, d'où la nécessité d'une démarche diagnostique approfondie. Les manifestations vont différer selon les maladies et les organes touchés. Parmi les maladies auto-immunes systémiques, c'est-à-dire ne touchant pas spécifiquement un organe, on retrouve :

Parmi les maladies auto-immunes ne touchant qu'un organe spécifiquement :

Diagnostic

Le diagnostic repose notamment sur la recherche d'auto-anticorps spécifiques devant des signes cliniques évocateurs. Le pronostic d'une maladie auto-immune est difficile à prévoir. Le diagnostic est posé suite à un examen clinique et à un interrogatoire du patient, afin de mettre en évidence les symptômes et de s'orienter vers une pathologie. Des examens complémentaires seront également prescrits, variables en fonction des pathologies rencontrées, notamment les maladies auto-immunes spécifiques d'organe. Le point commun est la possibilité de retrouver, dans un prélèvement sanguin, des auto-anticorps spécifiques d'une maladie, comme les anti-thyropéroxydase dans les thyroïdites, les anti-récepteurs de l'acétylcholine dans la myasthénie, ou les anticorps anti-insuline dans le diabète, ou des auto-anticorps non spécifiques qui signeront la présence d'une pathologie auto-immune, et recoupés avec les symptômes, permettront un diagnostic.

Traitement

Le traitement va également varier selon les maladies. D'une manière générale, les corticoïdes ou les immunosuppresseurs sont utilisés sur de longues périodes pour diminuer l'immunité dans les maladies auto-immunes non spécifiques d'organe. Ils doivent cependant être administrés sous surveillance biologique et avec précaution, afin de ne pas laisser l'organisme sans défense. Dans les pathologies auto-immunes spécifiques d'organe, des traitements adaptés à l'organe en cause sont possibles, comme l'insuline dans le diabète, les hormones thyroïdiennes dans les thyroïdites...

Le traitement est essentiellement symptomatique : peuvent être prescris des corticoïdes (effets anti-inflammatoires) et des traitements immunodépresseurs: associés à la corticothérapie, ils sont indiqués dans les formes viscérales graves pour traiter différentes maladies auto-immunes : vascularites graves, polyarthrites rhumatoïdes, connectivites, etc.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Maladies auto-immunes » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.