Aérophagie - Symptômes et remèdes

Décembre 2016

L'aérophagie fait partie des troubles fonctionnels digestifs bénins, qui s'avère néanmoins gênante au quotidien en raison de l'inconfort qu'elle occasionne. Le point sur les causes, les principaux symptômes, les causes et les moyens de traiter ce trouble.


Définition

L'aérophagie est un phénomène normal dont l'exagération correspond à une absorption trop importante d'air dans le système digestif, particulièrement au moment des repas. Signifiant littéralement « manger de l'air », il s'agit d'un trouble fonctionnel digestif bénin, mais qui provoque beaucoup d'inconfort. L'aérophagie est parfois responsables de remontées d'air appelées communément « rots » et ne doit pas être confondue avec le reflux gastro-œsophagien même si les symptômes peuvent se rapprocher. En outre, il est conseillé de consulter un médecin dès qu'il y a sensation de brûlure.

L'aérophagie est un phénomène physiologique qui correspond au rejet de l'air admis en trop grande quantité dans l'appareil digestif, principalement lors des repas. Elle peut s'aggraver en présence de certaines pathologies, comme les affections rhinopharyngées. Comme le ballonnement abdominal, elle fait partie des troubles digestifs fonctionnels bénins (dyspepsie).

Causes

Un régime alimentaire inadapté, liée à la consommation excessive de certains aliments et boissons comme des boissons gazeuses et sucrées (sodas), des bonbons, de la mie de pain, et des chewing-gums ainsi que de mauvaises habitudes lors des repas comme manger trop rapidement favorise l'ingestion d'une grande quantité d'air. Les troubles anxieux (ex : stress) représentent un facteur de risque.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Symptômes

L'aérophagie se manifeste par un sensation de pesanteur de l'estomac et d'inconfort à la digestion, des éructations intempestives, symptôme le plus distinctif, qui soulage la sensation d'inconfort à la digestion et des flatulences. A noter : les symptômes de l'aérophagie sont parfois proches des manifestations du reflux gastro-oesphagien. Consulter votre médecin en cas de doute, ou d'aggravation des symptômes (ex : sensations de brûlures).

Traitement

Sur le moment, un massage abdominal visant à dégager le tube digestif peut soulager l'aérophagie. Des mélanges de plantes carminatives en infusion peuvent également parer à une crise d'aérophagie. Certains médicaments ont des vertus pour diminuer la quantité de cases contenues dans le tube digestif. Mais les personnes atteintes d'une manière régulière doivent surtout travailler sur les causes de ce trouble, à chercher d'une part dans l'hygiène alimentaire, d'autre part dans les troubles anxieux et le stress. Il est donc nécessaire d'adopter de bonnes règles en matière d'alimentation, particulièrement de manger et mastiquer lentement, de supprimer aussi certains aliments qui favorisent l'aérophagie, en l'occurrence les boissons gazeuses, les bonbons et les chewing-gums. Si l'aérophagie est due au stress, il faut prendre en charge le trouble anxieux, soit par une thérapie adéquate s'il est important, soit en pratiquant une activité sportive, la relaxation...

Le traitement de l'aérophagie comprend la a mise en place de règles hygiéno-diététiques comme la suppression des aliments majorant le trouble (voir ci-dessus) et de prendre le temps de manger en mastiquant les aliments et mangeant plus lentement permet de limiter l'absorption excessive d'air. La prise en charge des troubles anxieux est importante : éliminer, ou agir sur les déterminants du stress (ex : vie professionnelle), pratiquer une activité physique régulière, faire de la relaxation.... Les symptômes liés à l'aérophagie disparaissent généralement spontanément, une fois isolée et traitée la ou les causes responsables du trouble.

Prévention

La prévention en matière d'aérophagie passe simplement par une bonne hygiène de vie, que ce soit au niveau du mode d'alimentation (on ne mange pas debout sur le pouce en deux minutes !) ou dans la pratique d'activités physiques. Certains produits considérés comme des facteurs aggravants sont également à proscrire : tabac, alcool, café ?

En savoir plus


A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Aérophagie - Symptômes et remèdes » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.