Hernie inguinale - Symptômes et traitement

Août 2016

Une hernie est provoquée par le passage d'un organe à travers un orifice naturel. La hernie inguinale provoque une tuméfaction de l'aine provoquée par l'irruption la plupart du temps d'une partie de l'intestin grêle au travers du canal inguinal ou à travers les muscles abdominaux. La hernie inguinale se situe au dessus du pli de l'aine et la hernie crurale est située en dessous du pli de l'aine et la hernie ombilicale est située au niveau du nombril. Une hernie est une pathologie fréquente sans caractère de gravité la plupart des cas. Elle peut être présente à la naissance. Elle peut aussi se développer à l'âge adulte, en particulier chez les hommes qui en sont fréquemment atteints (un homme sur trois est opéré dans sa vie pour cette affection).


Définition

Une hernie inguinale désigne la saillie d'un organe de la cavité abdominale, majoritairement une partie du tube digestif à travers une zone de faiblesse de la paroi abdominale et apparaissant au niveau de l'aine. La hernie inguinale est facilement identifiable, par l'existence d'une petite masse située au niveau du pli de l'aine.

Elle peut être d'origine congénitale par une anomalie de fermeture d'un canal embryonnaire, ou acquise par faiblesse de la paroi. Elle est localisée plus particulièrement au-dessus de la ligne de Malgaigne, repère anatomique situé entre l'extrémité du bassin et le pubis qui permet de la différencier de la hernie crurale qui elle, est située en dessous de cette limite.

Causes

Le port de charges lourdes répétées, la constipation chronique, les difficultés à uriner (adénome de la prostate) et la grossesse par exemple peuvent favoriser l'apparition d'une hernie en raison de de l'augmentation de la pression abdominale.
Le port de lourdes charges appuyant sur l'abdomen, une augmentation du poids, une pathologie pulmonaire, une anomalie de la prostate entrainant des pressions sur l'abdomen pour réussir à uriner, chronique, ou une bronchite aiguë peuvent favoriser l'apparition ou le grossissement de la hernie.

Notre vidéo


Symptômes

Une hernie inguinale se situe en général d'un seul côté même si certaines peuvent se situer des 2 côtés. Une hernie inguinale est une masse non douloureuse qui peut se réduire facilement sans douleur avec un ou deux doigts d'une main. Une hernie non compliquée peut apparaître inesthétique mais ne provoque en général aucune douleur sauf parfois par exemple lors de certains mouvements, d'épisodes de toux. En dehors de la différence de localisation, la hernie inguinale présente les mêmes symptômes que la hernie crurale. Les symptômes sont les suivants :
  • présence d'une masse abdominale que l'on peut réintroduire dans la paroi (en l'absence de complication) ;
  • indolore ;
  • s'extériorisant lors de la toux, de l'effort ou du passage à la position debout ;
  • pouvant être responsable d'une gêne.


La hernie peut se compliquer et devenir étranglée (on ne peut plus la mobiliser et la réintégrer). La douleur devient intense, la hernie n'est plus réductible, elle est plus grosse et très sensible. Elle peut entraîner une occlusion intestinale avec un arrêt des gaz et des matières au niveau intestinal.

Diagnostic

Le diagnostic est établi après un examen clinique. On retrouve la masse à la palpation, localisée au niveau de l'arcade inguinale. Les aspects douloureux, dur, réintroductible ou non, impulsif à la toux seront testés et retrouvés ou non en fonction de la présence ou l'absence de complication.

Complications

La principale complication d'une hernie est l'étranglement. de la hernie. Apparait alors brutalement une douleur violente ainsi que impossibilité de réduire la hernie. Une occlusion intestinale peut ensuite apparaître lorsqu'une partie de l'intestin est étranglé complètement : un arrêt des matières et des gaz, des douleurs abdominales, une augmentation du volume de l'abdomen et des vomissements surviennent alors témoignant d'une interruption du transit intestinal. Une intervention chirurgicale doit alors être effectuée en urgence.

Types de Hernie

Il existe 2 types de hernie inguinale, la hernie inguinale indirecte et la hernie inguinale directe.

Hernie inguinale indirecte

Une hernie inguinale indirecte corresponde une tuméfaction qui descend dans les bourses.

Hernie inguinale directe

Une hernie inguinale directe correspond à une masse apparaissant au niveau de l'aine juste au dessus du pubis.

Traitement

Une simple contention peut permettre de maintenir la hernie en place, mais la seule façon de traiter la hernie lorsque qu'elle devient trop gênante, trop volumineuse ou que le risque d'étranglement devient important, est de replacer son contenu dans l'abdomen, puis de réparer la paroi abdominale.

Chirurgie

L'objectif de l'intervention chirurgicale est de réintégrer le contenu de la hernie dans la cavité péritonéale et de renforcer la paroi, en respectant les vaisseaux du testicule. L'intervention, d'une durée maximale de 30 minutes, s'effectue en général sous anesthésie générale. Deux techniques chirurgicales différentes peuvent être employées selon le type de hernie : la cœlioscopie et la laparotomie est une incision plus large de l’abdomen.

Coelioscopie

La cœlioscopie consiste à opérer à travers de toutes petites incisions dans la paroi abdominale, à l’aide d’une mini-caméra. Elle permet d'explorer l'abdomen, tout en limitant l'ouverture de la paroi abdominale afin de diminuer la taille des cicatrices et les effets secondaires qui pourraient être provoqués par une intervention chirurgicale plus lourde. C’est la première méthode envisagée, car les suites opératoires sont simples, et le rétablissement assez rapide. L'intervention s'effectue après l'injection d'air dans l'abdomen. Le praticien introduit un tube en fibre optique et ses instruments à travers 2 ou 3 orifices. La coelioscopie permet de reprendre une vie normale très rapidement et évite de trop grosses cicatrices sources de complications. Cette intervention s'effectue le plus souvent en ambulatoire (entrée le matin, sortie le soir).

Les complications sont très rares, mais peuvent néanmoins se produire. Les plus fréquentes sont des hématomes plus ou moins étendus qui apparaissent quelques jours après l'intervention à l'endroit du geste opératoire, principalement au niveau de l'aine, et qui disparaissent spontanément en quelques jours. Une blessure exceptionnelle de la veine iliaque peut survenir au cours de la coelioscopie, ce qui nécessite l'interruption de l'acte chirurgicale et une réparation de l'accident. L'apparition d'un orifice dans la vessie peut également s'observer en raison de sa proximité avec la hernie. Cet incident peut se résoudre en effectuant un ou plusieurs points de suture au cours de la coelioscopie.

Laparotomie

Lorsque la hernie est trop volumineuse ou que l'étranglement trop important, c'est plutôt une laparotomie, c'est-à-dire une incision plus large de l’abdomen, qui est envisagée. L'intervention consiste à réduire et réintégrer la hernie ou l'éventration puis dans un second temps à obstruer l'orifice de la hernie ou de l'éventration avec une prothèse. La prothèse, bien tolérée le plus souvent, permet de renforcer la paroi inguinale. Cette intervention s'effectue le plus souvent en ambulatoire.

L'acte chirurgical, plus lourd, peut provoquer l'apparition de douleurs chroniques permanentes plus ou moins importantes ainsi que des sensations de raideurs et de gêne. Eviter toute activité sportive et physique pendant 1 mois, et ne pas faire trop d'effort en portant par exemple de charges trop lourdes. Le taux de récidive post-opératoire d'une hernie inguinale est peu élevé.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Hernie inguinale - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.