L'importance des allergènes moléculaires

Août 2017

Les allergènes moléculaires, sont des compléments indispensables au diagnostic et à la décision du choix du traitement. Ils restent complémentaires aux tests cutanés et au dosage sanguin des Ige, Anticorps spécifiques (RAST). Le diagnostic moléculaire permet d'effectuer un diagnostic plus précis et de repérer les marqueurs de sévérité et le risque de réaction sévère. Cela permet aussi d'évaluer la possibilité de guérison ou de persistance de l'allergie.


Le lait de vache

La majeure partie des allergiques sont sensibilisés à la caséine, la bétalactoglobuline et l'alpha lactalbumine. Les réactions allergiques les plus sévères surviennent chez des personnes asthmatiques qui ont des Ige spécifiques élevées contre la caséine. La caséine est semble t il le marqueur le plus intéressant dans le suivi et le pronostic des allergies au lait de vache.

L'arachide

13 allergènes moléculaires sont décrits pour l'arachide : Arah 1, Arah 2, Arah 3, la protéine PR 10 betv1-like Arah 8, et la LTP Arah 9. La positivité d'Arah 1, d'Arah 2 et d'Arah 3 représente un critère de gravité : dans ce cas, il sera inutile d'effectuer un Test de provocation orale. Une positivité retrouvée uniquement pour l'Arah 8 est rassurant.

&Oelig;uf

L'allergie au blanc d'œuf plus fréquente que celle au jaune d'œuf : les protéines en cause les plus allergisantes sont l'ovomucoide, l'ovalbumine, et la conalbumine. La présence d'Ige spécifique contre l'ovomucoide représente un facteur de risque de persistance de l'allergie même sous forme cuite.

Fruits à coque

L'allergénécité de la noisette varie selon la forme crue ou grillée. Les Allergènes moléculaires existent pour la PR 10 cor a 1 et la LTP Cor a 8. Une allergie à la forme grillée et cuite est liée à la présence d'anticoprs sépécifiques contre le Cor a 8

Crustacés

Les alllergènes majeurs des crustacés sont les tropomyiosines. La positivité des Anticorps spécifiques au Pen, témoigne de la sensibilisation aux crustacés. Une allergie croisée est souvent constatée entre les différentes tropomyosines des crustacés, mollusques, anisakis et acariens.

Poisson

L'allergène majeur du poisson est la parvalbumine.
La parvlbumine de la carpe Cyp c 1 et du cabillaud, Gad c 1 sont commercialisés.


Sources Revue française d'allergologie, Avril 2012, A Chabert Broué, A. Juchet.

En savoir plus



Crédit photo : Alexander Raths - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « L'importance des allergènes moléculaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.