Hypothyroïdie - Causes, symptômes et traitement

Septembre 2016

Au cours d'une hypothyroïdie, le fonctionnement de la glande thyroïde est ralenti. La production d'hormones thyroïdiennes, T3 ou T4, est diminuée ou absente et insuffisante pour assurer un bon fonctionnement de l'organisme. Il s'ensuit un ralentissement de nombreuses fonctions de l'organisme. Une augmentation de volume de la thyroide accompagnée d'un goitre peut survenir. Le diagnostic est confirmé par le dosage sanguin des hormones thyroïdiennes, T3 et T4, ainsi que la TSH. L'hypothyroïdie concerne en France environ 0,5% de la population.


Définition

L'hypothyroïdie est un dysfonctionnement de la thyroïde, glande qui sécrète les hormones thyroïdiennes. La thyroïde est située dans le cou en avant de la partie initiale de la trachée. L'hypothyroïdie, est le contraire de l'hyperthyroïdie, et est la conséquence d'une faible production d'hormones par la glande thyroïde. Cette pathologie concerne surtout les femmes à partir de 50 ans.

Causes

Elle peut être due à une carence en iode, élément nécessaire à la fabrication des hormones thyroïdiennes. Des maladies auto-immunes comme la thyroïdite d'Hashimoto, ou d'autres pathologies plus rares sont aussi incriminées.

Définition

L'hypothyroïdie congénitale désigne une anomalie de la thyroïde, une glande située au niveau du cou responsable de la sécrétion de plusieurs hormones dont la thyroxine. Présente dès la naissance, l'hypothyroïdie congénitale se caractérise par une faible activité de la thyroïde. Ce déséquilibre hormonal peut entraîner de sérieuses complications, notamment un retard mental et un retard de croissance. Le dépistage est effectué systématiquement quelques jours après la naissance d'un bébé (mesure du taux de TSH). En cas d'hypothyroïdie, un traitement à base de lévothyroxine devra être rapidement instauré pour substituer la thyroxine défaillante.

Hypothyroïdie congénitale

L'hypothyroïdie congénitale désigne une anomalie de la thyroïde présente dès la naissance. Elle se caractérise par une faible activité de la thyroïde. Ce déséquilibre hormonal peut entraîner de sérieuses complications, notamment un retard mental et un retard de croissance. Le dépistage est effectué systématiquement quelques jours après la naissance d'un bébé (mesure du taux de TSH). En cas d'hypothyroïdie, un traitement à base de lévothyroxine devra être rapidement instauré pour substituer la thyroxine défaillante.

Symptômes

Les manifestations de l'hypothyroïdie sont la conséquence d'un ralentissement de nombreuses fonctions de l'organisme. Les symptômes caractéristiques de l'hypothyroïdie sont notamment une fatigue importante, une envie de dormir, un manque de tonus, des pertes de mémoire, des difficultés à se concentrer, une dépression, un ralentissement du rythme cardiaque, une constipation, des ballonnements et une peau sèche, froide et épaisse.

Peuvent également apparaître une chute de cheveux, des ongles cassants. Une prise de poids est constatée malgré une alimentation normale, ainsi qu'une frilosité excessive et des crampes. Les femmes constatent la plupart du temps un arrêt des règles. Enfin, une baisse de la libido (désir diminué) peut être constatée.

Diagnostic

Afin de détecter une hypothyroïdie, le médecin procèdera à des examens qui évalueront le fonctionnement de la glande thyroïde. Le premier examen à pratiquer en cas de suspicion est un dosage de la TSH, hormone thyréotrope qui est l'hormone stimulant la sécrétion des hormones thyroïdiennes. On ne dose pas directement les hormones thyroïdiennes car la variation de la TSH est plus rapide et plus révélatrice de l'état thyroïdien. En cas de doute, seront alors mesurées les hormones thyroïdiennes. Une fois le diagnostic fait, un bilan à la recherche des complications notamment cardiaques est nécessaire ainsi que la recherche de la cause de ce problème hormonal.

Traitement

L'hypothyroïdie est une maladie que l'on ne guérit pas, mais que l'on peut contrôler grâce à la prise d'hormones de substitution afin de rétablir un métabolisme normal. L'hormone de synthèse la plus prescrite est la lévothyroxine. Un suivi médical est également nécessaire.

La prise quotidienne d'hormones thyroïdiennes tout au long de sa vie est le seul remède contre une hypothyroïdie. Une surveillance régulière est nécessaire pour dépister un surdosage ou un sous-dosage du traitement d'hormones. thyroïdiennes. Il provoque des symptômes d'hyperthyroïdie.

Devant une hypothyroïdie, il est nécessaire de vérifier l'absence de traitement, comme le lithium (prescrits dans certains troubles psychiatriques) ou l'amiodarone (prescrits dans certaines pathologies cardiaques). La suppression du traitement mis en cause peut dans ce cas entrainer au bout de quelques mois une disparition des manifestations.

La présence d'un goitre peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Prévention

Outre le test de dépistage pour les nouveau-nés pratiqué à la maternité, la prévention de l'hypothyroïdie passe par un apport en iode suffisant : le sel alimentaire est une source d'iode. Les autres causes d'hypothyroïdie ne sont pas accessibles à la prévention.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.

Pour en savoir plus


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Hypothyroïdie - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.