Syndrome du canal carpien - Symptômes, diagnostic et traitement

Septembre 2016

La fréquence du syndrome du canal carpien est d'environ de 3/1000 et touche davantage les femmes que les hommes. Le syndrome du canal carpien survient chez 14% des diabétiques sans polyneuropathie et de 30% parmi ceux ayant une polyneuropathie. L'incidence du syndrome du canal carpien varie de 2,3 à 25% au cours de la grossesse.


Définition

Le syndrome du canal carpien débute doucement et insidieusement par des fourmillements au niveau de la main. Dans les situations les plus graves, une paralysie de la main peut être observée. La fréquence du syndrome du canal carpien augmente avec l'âge et c'est vers 50 ans que survient le risque d'être le plus touché.

Le syndrome du canal carpien définit une compression du nerf médian localisé dans la paume de la main. Ce nerf assure une sensibilité au niveau des pulpes du pouce, de l'index et du majeur de même que l'innervation motrice d'un certain nombre de muscles du pouce. En effet le nerf médian traverse le canal carpien associé aux tendons fléchisseurs des doigts.

Poignet

Le ligament situé à la face antérieure du poignet serre et comprime les vaisseaux, les muscles, ainsi que le nerf médian.

Pouce

Certains mouvements des doigts, en particulier ceux du pouce, s'effectuent alors plus difficilement ou parfois même plus du tout. Les sensations dans la main peuvent également être altérées.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Facteurs de risque

Le diabète et ses complications neurologiques, l'arthrite, la goutte, les kystes du poignet représentent des facteurs de risque du syndrome du canal carpien.

Le risque est plus élevé chez les personnes effectuant certains métiers exposant le poignet et la main à des mouvements répétés, prolongés, contraignant ou demandant beaucoup de force. Les femmes de ménage, caissières, de coiffeurs, ouvriers travaillant sur des chaines de fabrication, les chauffeurs, les boulangers, les personnes travaillant dans le bâtiment sont plus exposées. Les personnes pratiquant certaines activités comme le jardinage, le golf, ou la couture par exemple.

Certaines caractéristiques physionomiques, comme la forme du poignet, peuvent accroître le risque.

Les femmes enceintes et celles qui sont en période de ménopause sont particulièrement prédisposées à ce syndrome.

La prise de contraceptifs oraux ainsi que les médicaments contre les maladies de la thyroïde favorisent la survenue du syndrome du canal carpien.

Les blessures au poignet exposent davantage à ce syndrome.

Symptômes

Le syndrome du canal carpien survient lorsqu'il existe une compression du nerf médian causant un ralentissement du passage de l'influx nerveux : apparaissent alors des paresthésies, des picotements et des fourmillements au niveau des doigts, du pouce, de l'index, du majeur et de l'annulaire, ainsi qu'une perte de force musculaire au niveau du poignet de la la main atteinte. Des douleurs nocturnes de cette zone sont souvent constatées.

Diagnostic

Le diagnostic du syndrome du canal carpien est réalisé au cours d'un electromyogramme. Une IRM est parfois nécessaire.

Complications

La main perd progressivement de sa force et lâche des fois spontanément des objets. A un stade très avancé, une paralysie de la main peut être observée.

Traitement

Les traitements du syndrome canal carpien consistent avant tout à prendre en charge la cause qui a été retrouvée, comme par exemple une blessure ou une arthrite, à mettre au repos le poignet en ayant recours à une attelle, à tenter de soulager la douleur et, dans certains cas, à envisager un geste chirurgical.

Il faut d'abord traiter la blessure ou la pathologie mise en cause dans l'apparition du syndrome du canal carpien, comme le diabète, l'arthrite, la goutte ou le kyste du poignet. Le traitement envisagé suffit dans la majorité des situations à traiter le syndrome du canal carpien. Des séances de mésothérapie peuvent dans certaines situations apporter un certain soulagement.

La mise au repos du poignet concerné est indispensable afin d'interrompre les mouvements responsables du syndrome du canal carpien. Le port d'une attelle durant la nuit est parfois envisagée afin d'empêcher de plier le poignet aggravant dans ce cas la compression du nerf médian.

Il est possible d'essayer de soulager les douleurs en appliquant de la glace une dizaine de minutes plusieurs fois par jour sur la zone douloureuse. Les antalgiques peuvent soulager ponctuellement les douleurs mais ne sont pas très efficaces.

Infiltrations

Une infiltration de corticoïdes retard effectuée chez le médecin peut être envisagée en cas de violentes douleurs ou de douleurs persistantes. L'injection se fait dans le canal carpien permettant de diminuer la pression dans le canal. L'action anti-inflammatoire permet un soulagement des douleurs d'une durée moyenne de 3 mois, variant selon chaque personne. Le nombre d'infiltrations est limité à 3 en raisons notamment des effets secondaires néfastes pour les tendons.

Opération chirurgicale

L'avis d'un chirurgien est parfois conseillé afin d'envisager une intervention chirurgicale. La chirurgie est proposée lorsque les douleurs persistent après plusieurs mois de traitement et que l'activité professionnelle entraîne un risque de récidive. L'intervention chirurgicale permet alors de faire baisser la pression dans le canal carpien et de libérer le nerf médian. Il est conseillé de ne pas trop attendre pour effectuer cette intervention : un nerf comprimé trop longtemps risque d'être définitivement lésé.

L'intervention la plus classique consiste à effectuer une petite incision d'environ 3 à 4 cm dans la paume de la main afin de couper le ligament et de libérer le nerf. Une autre technique peut être pratiquée sous endoscopie, en effectuant une ou deux incisions de 1 cm environ, au poignet et à la paume. Le chirurgien évalue celle qui lui semble la plus adaptée. L'intervention est généralement réalisée sous anesthésie locorégionale, en ambulatoire. La taille de la cicatrice est variable suivant le type de l'intervention.

Pansements et traitement antalgique constituent les soins post-opératoires de cette intervention. Les douleurs et fourmillements provoqués par le syndrome du canal carpien disparaissent rapidement après l'intervention. Dans les semaines et les mois qui suivent, il est conseillé d'utiliser sa main normalement, mais d'éviter les contraintes forcées (comme le port d'objets lourds).

En présence de symptômes signalant un syndrome du canal carpien, parlez-en à votre médecin. Une prise en charge précoce améliore le déroulement du traitement. Après l'opération, suivez bien les conseils de votre chirurgien, et consultez au moindre doute.

Prévention

La prévention principale du syndrome du canal carpien consiste à limiter l'appui du poignet et à éviter certaines positions et certains mouvements de la main. Pour cela, il est recommandé d'alterner les mouvements d'une main à l'autre, de reposer régulièrement les mains et les poignets lors de la pratique de mouvements et de travaux répétitifs, de modifier les mauvaises positions de travail. Il est aussi conseillé de ne pas poser ses poignets sur des surfaces trop dures durant de longues périodes, de tenir les objets dans la main plutôt que les porter du bout des doigts, ce qui sollicite trop le poignet et de ne pas utiliser trop longtemps des objets qui vibrent. Enfin, mieux vaut également éviter le contact prolongé des mains et des poignets avec le froid, qui peut aggraver les douleurs (penser dans ce cas à utiliser des gants) et solliciter utiliser plutôt la main et le poignet non atteints et non douloureux.

Les personnes exerçant des métiers à risque doivent faire preuve d'une grande vigilance en essayant de prendre des positions ne sollicitant pas trop les poignets et en effectuant des pauses le plus souvent possible. L'avis du médecin du travail est fortement recommandé : il peut conseiller de porter une attelle.

Le syndrome du canal carpien est une des deux pathologies les plus fréquentes chez les personnes utilisant un clavier et une souris d'ordinateur, comme celles qui l'utilisent lors de leur activité professionnelle ou celles qui passent une grande partie de leur temps libre devant leur écran.

En savoir plus


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Syndrome du canal carpien - Symptômes, diagnostic et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.