Maladies de la thyroïde

Décembre 2016

Collée au larynx et proche des cordes vocales, la thyroïde est une une glande située à la base du cou qui régit de nombreux systèmes hormonaux de notre organisme. Ses troubles, qui touchent plus de 5 millions de Français et particulièrement les femmes, sont très fréquents et s'accroissent avec l'âge.


La thyroïde, glande située sur le devant du cou, représente un régulateur central de notre organisme. Les hormones produites par la thyroïde agissent principalement sur la régulation de la température du corps, le rythme cardiaque, du système nerveux, le tube digestif, et l'appareil génital. Les pathologies de la thyroïde sont fréquentes et concernent plus particulièrement les femmes, touchant environ près de 40% d'entre elles. Dans certaines situations, il est indispensable d'effectuer une intervention chirurgicale qui est une des interventions les plus fréquentes. Chaque année, environ 40.000 interventions de la thyroïde sont pratiquées en France. Parmi celles-ci, plus de 20% concernent un cancer de la thyroïde.

Personnes concernées

Les personnes les plus concernées par une maladie de la thyroïdes sont les bébés et les enfants, ainsi que les femmes enceintes ou celles qui allaitent.

Causes

La carence en iode est une cause possible d'hypothyroïdie.

Le lithium prescrits en cas de troubles psychiatriques ou l'amiodarone, prescrit lors de pathologies cardiaques, peuvent provoquer des hypothyroïdies comme des hyperthyroïdies.

Un traitement d'hormones thyroïdiennes, prescrit dans le cas d'hyperthyroïdie, peut entraîner un déséquilibre de la glande thyroïde nécessitant une modification de la posologie du traitement, voire un arrêt du médicament en cause.

Certaines pathologies de la thyroïde peuvent être provoquées par un virus, comme la thyroïdite de De Quervain : un syndrome grippal et une rhinopharyngite précédent souvent l'apparition de cette thyroïdite.

Certaines hypothyroïdies sévères résultent de l'inactivation de la glande thyroïde par des réactions immunitaires aberrantes. C'est le système immunitaire de l'individu qui produit des anticorps qui détruiront progressivement sa propre glande thyroïde.

Une hypothyroïdie peut apparaître après un traitement à l'iode radioactif utilisé pour traiter un cancer de la thyroide. L'exposition aux radiations ionisantes, surtout si elles se sont produites dans l'enfance, augmente le risque de cancer de la thyroïde.

Le stress peut, comme dans la majorité des maladies, représenter un facteur déclenchant d'une maladie thyroïdienne.

Pathologies

Hypothyroïdie

L'hypothyroïdie qui concerne environ 4% de la population générale est causée par la sous-activité de la glande thyroïde, qui ne parvient pas à produire une quantité suffisante d'hormones thyroïdiennes (thyroxine et triiodothyronine). Elle entraîne des manifestations variées, comme un ralentissement du rythme cardiaque et du transit intestinal, une frilosité, une prise de poids ainsi qu'une baisse de la libido.

Hyperthyroïdie

L'hyperthyroïdie, qui concerne moins de 1% de la population générale, est causée par la sur-activité de la glande thyroïde, qui se met à produire une quantité trop importante d'hormones thyroïdiennes (thyroxine et triiodothyronine). Elle entraîne une accélération de nombreuses fonctions de l'organisme comme, par exemple, une augmentation de la température corporelle, une augmentation du rythme cardiaque, des tremblements, un amaigrissement ou une anxiété.

Goître thyroïdien

Le goître correspond à une augmentation de volume de la thyroïde. Il est souvent de petite taille, mais peut atteindre un volume plus important et provoquer une gêne lors de la déglutition. La majorité des maladies de la thyroïde, à commencer par l'hyper et l'hypothyroïdie, peuvent provoquer un goître.

Thyroïdite

La thyroïdite est une inflammation de la thyroïde. Il existe plusieurs types de thyroïdites dont la thyroïdite de Hashimoto, la thyroïdite de De Quervain, la thyroïdite de Riedel et la thyroïdite du post partum.

Nodules de la thyroïde

Un nodule thyroïdien est une grosseur anormale, généralement arrondie, localisée au niveau de la thyroïde. Les nodules de la thyroïde sont fréquents. Ils sont le plus souvent de petite taille et non douloureux. Environ 7% d'entre eux sont cancéreux chez l'adulte (30% chez l'enfant).

Cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde reste très rare en France (il se situe au 12ème rang de tous les cancers). On dénombre 5 à 7 000 nouveaux cas chaque année chez l'adulte. Il se manifeste par la présence d'un nodule à la base du cou. Ce nodule est en général très dur et s'accompagne d'une inflammation des ganglions du cou. Le pronostic du cancer de la thyroïde est favorable puisque la survie à 10 ans est supérieur à 90%.

Le traitement est généralement chirurgical. L'intervention, qui est effectuée sous anesthésie générale, consiste à enlever la totalité de la glande thyroïde (thyroïdectomie totale). Elle est le plus souvent suivi par un traitement avec de l'iode radioactif. Une supplémentation en hormone thyroïdienne (Lthyroxine) est aussi donnée pour remplacer la thyroïde enlevée.

Qui consulter ?

Un chirurgien ORL ou un endocrinologue peuvent prendre en charge une intervention de la thyroïde.

Quand opérer ?

Une intervention chirurgicale de la thyroïde est indiquée pour traiter certains nodules thyroïdiens, un cancer de la thyroïde, certaines hyperthyroïdies et lors de la présence d'un goitre, correspondant à une augmentation de volume de la glande. Elle représente le principal traitement des cancers de la thyroïde. Cette intervention peut également être pratiquée afin d'obtenir un diagnostic précis lorsque la cytoponction, ponction effectuée avec une fine aiguille n'a pas permet de préciser la nature bénigne ou maligne du nodule.

Nodule thyroïdien

Un nodule thyroïdien correspond à une tuméfaction localisée au niveau de la thyroïde. Les nodules sont souvent de petite taille et peu douloureux.

Un nodule « chaud ou toxique secrète des quantités importantes d'hormones thyroïdiennes. Une intervention chirurgicale permet de retirer le côté de la thyroïde où siège le nodule.

La majorité des nodules froids uniques même si le bilan thyroïdien est normal, nécessitent une intervention chirurgicale car certains peuvent évoluer vers un cancer. Lors de la présence d'un nodule unique, l'intervention chirurgicale consiste à retirer le côté de la thyroïde où siège le nodule. L'examen du nodule au cours de l'intervention permet de préciser sa nature bénigne ou maligne. Dans ce dernier cas, la thyroïde pourra être retirée. Les ganglions lymphatiques autour de la thyroïde seront prélevés. Le pronostic de ce cancer est de plus de 94% de guérison définitive.

Cancer de la thyroïde

Une intervention chirurgicale est indispensable dans la très grande majorité des cancers de la thyroïde.

Goitre multi-nodulaire

Le goitre multi-nodulaire provient du développement de plusieurs nodules situés dans les deux lobes de la throide qui augmente alors de volume et entraine le goitre.
Une intervention chirurgicale consistant à enlever la totalité ou la quasi-totalité de la thyroïde est indispensable lorsque ce goitre multi-nodulaires est trop volumineux. En effet, cette situation peut ainsi comprimer les organes voisins et entrainer des troubles respiratoires en se développant vers le thorax, mais également une compression de la trachée ou de l'œsophage, à l'origine de difficultés respiratoires, de troubles de la voix ou de la déglutition empêchant de s'alimenter correctement.

Maladie de Basedow

Une maladie de basedow qui résiste aux traitements ou a rechuté après son arrêt est une indication à la chirurgie de la thyroïde. La présence d'une thyroïde très volumineuse et le désir d'une grossesse nécessitent également une intervention.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.

Pour en savoir plus


A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Maladies de la thyroïde » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.