Maladie de Raynaud - Symptômes et traitement

Septembre 2016

La maladie de Raynaud toucherait 3 à 12% des hommes et 6 à 20% des femmes. La maladie de Raynaud est un trouble de la circulation du sang affectant les extrémités comme les doigts, les orteils, le nez, les oreilles ou les mamelons... Elle peut être contractée par certains patients en cas d'exposition au froid ou en cas de stress. Le point sur cette pathologie bénigne, dans la plupart des cas.


Définition

Lorsqu'il est exposé au froid, le corps réagit immédiatement: Les vaisseaux qui irriguent la périphérie du corps comme les extrémités des pieds et des mains par exemple présentent une diminution de leur diamètre, c'est ce qu'on appelle une vasoconstriction: Ceci permet que le maximum de sang puisse être envoyé en priorité aux organes vitaux qui sont privilégiés comme le cœur, les poumons et le cerveau. La circulation sanguine qui irrigue ces extrémités est ainsi ralentie expliquant ainsi leur refroidissement. Chez une personne présentant la maladie de Raynaud, le resserrement des artères est excessif et empêche la circulation sanguine. La maladie de Raynaud est la forme primaire de la pathologie. Elle concerne 90% des personnes affectées et survient généralement entre 15 et 25 ans.

Causes

Il s'agit d'un trouble chronique avec des symptômes dus à une interruption brutale, mais réversible de l'apport sanguin des extrémités du corps. Les parties touchées deviennent d'abord blanches et froides, pendant quelques minutes. Puis la couleur vire au bleu (cyanose) et des douleurs apparaissent avant que la circulation soit rétablie spontanément avec des doigts toujours douloureux, voire insensibles, gonflés et rouges. Les extrémités le plus fréquemment touchées sont les doigts et les orteils, mais aussi le nez, le lobe des oreilles. Lorsque ces manifestations se produisent dans les suites d'une cause identifiée, on parle de syndrome de Raynaud. Par contre, si aucune cause n'est formellement retrouvée, on parle de maladie de Raynaud. Ce phénomène est souvent déclenché par une exposition au froid.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud, plus grave et plus rare, en est la forme secondaire. Il se manifeste aux alentours de la quarantaine.

Symptômes

Une crise peut durer de quelques minutes à quelques heures. Les patients atteints du syndrome de Raynaud présentent cependant des symptômes plus intenses et de plus longue durée que ceux atteints de la maladie de Raynaud. Dans les deux cas, les affections se manifestent de la même façon, par un changement de couleur de la peau, qui passe dans sa forme typique du blanc au bleu, puis au rouge, un refroidissement et un engourdissement des parties atteintes (doigts, orteils, nez, lèvres, mamelons), des fourmillements et de légères enflures. L'ensemble de ces troubles est réversible.

Facteurs de risque

Les causes des affections de Raynaud ne sont pas connues mais avoir déjà subi des blessures ou des engelures aux extrémités augmente les risques de contracter cette maladie. Pour la maladie de Raynaud, les personnes à risques sont les femmes (75 à 90% des personnes affectées sont des femmes), les personnes ayant un parent atteint de la maladie. Cette pathologie serait plus observée dans les pays froids. Pour le syndrome de Raynaud, les personnes à risques sont les personnes souffrant de maladies auto-immunes comme la sclérodermie, la maladie de Sharp, le syndrome de Gougerot-Sjogren et le lupus, les personnes souffrant d'arthrite rhumatoïde, de troubles thyroïdiens, du syndrome du canal carpien, d'athérosclérose ou de la maladie de Buerger, les personnes ayant été traitées par des bêtabloquants, de l'ergotamine ou encore certains traitements de chimiothérapie et les travailleurs utilisant régulièrement leurs mains, ceux utilisant des outils mécaniques générant des vibrations, ceux exposés à du chlorure de vinyle ou à la glace.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la maladie de Raynaud, les causes de syndrome de Raynaud doivent être éliminées par l'examen clinique et d'éventuels examens complémentaires. Des tests sanguins seront envisagés ainsi qu'une éventuelle capillaroscopie, examen qui permet l'étude des vaisseaux capillaires de la peau.

Traitement

Il n'existe pas de traitement définitif pour guérir ces affections. Les personnes affectées par la maladie de Raynaud ne prennent même jamais de médicaments, à la différence de celles affectées par le syndrome de Raynaud. Il est néanmoins possible de contrôler la fréquence des crises en se protégeant correctement du froid par exemple. Les symptômes de ces affections peuvent être révélateurs d'une maladie sous-jacente (arthrite rhumatoïde ou sclérodermie) qu'il faudra traiter.

Pour traiter la survenue d'une « crise » de la maladie de Raynaud, un réchauffement progressif des doigts permet une disparition plus rapide des symptômes. En dehors des mesures de prévention, certains médicaments sont parfois utilisés pour favoriser la circulation artérielle.

Prévention

La survenue des manifestations de la maladie de Raynaud peut être évitée par une protection contre le froid, facteur fréquemment en cause dans le déclenchement de la maladie : éviter l'humidité, le froid en portant des gants, et les changements brusques de température.

Consulter son médecin

Consultez votre médecin traitant dès leur apparition. Il est important également de consulter régulièrement un angiologue, l'angiologie ou médecine vasculaire prend en charge les problèmes liés aux vaisseaux sanguins et lymphatiques, ou un dermatologue.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé «  Maladie de Raynaud - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.