Allergie à l'iode - Attention aux idées reçues

Octobre 2017


L'allergie à l'iode est souvent incriminée à tord dans plusieurs circonstances. Plusieurs produits contenant de l'iode peuvent provoquer une réaction allergique, sans que l'iode soit responsable de la réaction.

Consommation quotidienne de sel iodé


Nous consommons par exemple chaque jour du sel iodé sans présenter de réaction allergique.

Examens radiologiques


Les produits de contraste iodés utilisés au cours de certains examens radiologiques(Urrographie intraveineuse, Artériographie, veinographie, angiocardiographie, scanner...) peuvent provoquer des manifestations allergiques modérées et parfois sévères. Pourtant, cette allergie n'est pas provoquée par l'iode mais par une molécule chimique.

Allergie à un antiseptique iodé


Cette allergie n'est pas provoquée par l'iode mais à la povidone, molécule entrant dans la composition de la bétadine. En effet la povidone iodée est employée comme antiseptique.

Allergie aux fruits de mer ou poissons


L'allergie aux fruits de mer ou poissons n'est pas provoquée par l'iode mais par les protéines contenues dans le poisson ou les fruits de mer.

Faire un bilan allergologique précis


Seule la pratique de tests cutanés permet de préciser la nature exacte de la molécule en cause au cours d'une réaction allergique.

Source : CHRU Besançon, M. Vigan, C Biver Dalle, Dermato-allergo.
SYFAL, Syndicat français des allergologues, Décembre 2011

Notre dossier Allergies


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Allergie à l'iode - Attention aux idées reçues » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.