Apnée du sommeil chez l’enfant - causes, symptômes et traitement

Novembre 2017


Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil, ou SAOS, concerne 1 à 3 % des enfants surtout entre 3 et 6 ans. L’obstruction partielle ou complète des voies respiratoires pendant le sommeil a des conséquences sur le quotidien de l’enfant, mais un traitement est possible lorsque le syndrome est diagnostiqué.

Causes et facteurs de risque

La cause principale du SAOS est une hypertrophie des amygdales (gorge) et des végétations ou adénoïdes (naso-pharynx). Lorsque les tissus sont trop volumineux, ils empêchent le passage de l’air lors de la respiration.
L’obésité, la prématurité, l’asthme ou les affections allergiques sont des facteurs de risque. Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil peut aussi être causé par une infection des voies aériennes supérieures, par une maladie neuro-musculaire ou par une anomalie maxillo-faciale (mandibule trop courte, ou mâchoire trop étroite).

Symptômes

Le SAOS est associé à un ronflement, à des réveils fréquents et à des nuits agitées. L’enfant présente également des difficultés respiratoires ou doit faire plus d’efforts, par exemple en respirant par la bouche.
Les troubles du sommeil ont aussi des conséquences sur le quotidien : somnolence excessive pendant la journée, maux de tête. Des difficultés de concentration et d’apprentissage, des troubles du comportement (agressivité, colère) ou encore une hyperactivité peuvent être associés. Une cassure de la courbe de croissance est parfois relevée.

Diagnostic

Le diagnostic est établi suite à une évaluation des antécédents médicaux et un examen clinique. Un examen d'imagerie peut être demandé pour rechercher une anomalie faciale ou une hypertrophie des amygdales et des végétations (radiographie).
La qualité du sommeil de l’enfant pendant la nuit ou lors de la sieste peut être enregistrée à domicile ou dans un laboratoire du sommeil (polysomnographie).
Un diagnostic précoce permet d’éviter les complications, notamment un retard de croissance, une fatigue chronique ou un retard du développement intellectuel.

Traitement et prise en charge

Le traitement est chirurgical lorsque le syndrome est dû à une hypertrophie des amygdales ou des végétations. En cas d’obésité, une meilleure hygiène de vie est recommandée : perte de poids et activité sportive plus régulière. Un traitement orthodontique (expansion maxillaire) peut aider l’enfant à mieux respirer dans le cas d’une constriction maxillaire.
Le port d’un masque nasal peut être conseillé lorsque les autres traitements restent sans effet.

Pour aller plus loin

Le SAOS de l’enfant, Société française de recherche et médecine du sommeil


Crédits photo : © mallmo - Fotolia.com

Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Apnée du sommeil chez l’enfant - causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.