Herpès - Contagion, symptômes et traitement

Août 2016

10 millions de personnes sont atteintes d'infections liées à l'herpès et dans le monde le chiffre d'un milliard de personnes est évoqué.

Définition

L'herpès est une maladie virale et contagieuse due au virus de l'herpès simplex (HSV) qui se manifeste par des affections de la peau et des muqueuses. En cas d'herpès, des vésicules groupées apparaissent sur la zone touchée. L'herpès est bénin, mais il peut être plus embêtant lors d'une grossesse, chez les nourrissons, ou les personnes immunodéprimées et responsables d'infections pulmonaires ou d'encéphalite notamment.

On distingue deux types principaux de virus de l'herpès, le HSV1 plutôt de manifestation orale et le HSV2 touchant les zones génitales.

Après une première rencontre avec le virus qui peut passer inaperçue ou être bruyante notamment chez l'enfant avec la gingivo-stomatite herpétique, regroupant de nombreuses vésicules autour et dans la bouche responsables de douleur et de baisse de l'alimentation, le virus reste présent dans l'organisme. Il peut alors entrainer des récurrences, prenant fréquemment la forme d'herpès labial ou bouton de fièvre en cas d'atteinte par HSV1.

Bouton de fièvre

Le bouton de fièvre est une petite vésicule ou un petit groupe de vésicules, siégeant habituellement à la jonction entre la muqueuse des lèvres et la peau du visage. En dehors de son aspect inesthétique, il n'est pas dangereux, mais la contamination est fréquente en cas de poussées.

Notre vidéo


Localisation

Herpès labial

L'Herpès peut se situer au niveau de la bouche : c'est l'herpès labial encore appelé "bouton de fièvre".

Herpès génital

Plus de 100 millions de personnes sont infectées dans le monde par le virus provoquant un herpès génital. L'Herpès peut se situer au niveau des parties génitales : c'est l'herpès génital, considéré comme une Infection sexuellement transmissible.

Herpès ophtalmique

Il peut également se situer sur d'autres zones comme l'oeil :Dans ce cas, il s'agit d'un Herpès ophtalmique.

Facteurs favorisants

Le virus de l'herpès peut rester à l'état latent, sans provoquer de manifestations pendant de longs mois, voire des années. A l'occasion d'un facteur déclenchant, comme une infection, le virus peut déclencher des manifestations.
  • Une infection : la grippe, une angine...
  • Une fièvre.
  • Le soleil.
  • La fatigue.
  • L'angoisse, la nervosité, le surmenage...
  • Le décalage horaire.
  • Traumatismes (soins dentaires, plaies...).
  • Consommation d'alcool.
  • Le froid.
  • Les relations sexuelles.
  • Les règles....

Contagion

L'herpès est une infection virale très contagieuse. L'Herpès labial se transmet par contact direct lors d'un baiser sur les lèvres. Il peut également se transmettre lors d'un rapport sexuel. Le virus peut aussi s'étendre vers d'autres zones de son corps, comme les yeux, le nez... Le virus de l'herpès peut rester « inoffensif » très longtemps et réapparaitre à l'occasion de certains facteurs favorisants.

Eviter d'avoir de contacts directs de la peau avec d'autres personnes, faire preuve d'une grande vigilance avec les femmes enceintes, les nouveaux-nés et les personnes immunodéprimées et éviter de s'auto infester avec ses mains.

Une personne est contagieuse avant l'apparition des vésicules. Il est possible d'être contagieux après avoir été contaminé et sans présenter de manifestations.

Incubation

Très contagieux, notamment en cas de contact direct avec des vésicules éclatées, il a une période d'incubation variable selon sa localisation : entre 1 et 6 jours pour l'herpès labial, et 1 et 21 jours pour l'herpès génital. Cette période correspond au temps entre le premier contact du sujet avec le virus et l'apparition des premiers symptômes.

Symptômes

L'herpès labial entraîne l'apparition de vésicules qui deviennent opaques. Ces vésicules s'ouvrent ensuite puis évoluent vers des croûtes qui disparaissent en quelques jours. La plupart du temps, l'herpès ne laisse aucune cicatrice. Une douleur, des brûlures et des démangeaisons sont le plus souvent constatées pendant plusieurs jours lors de la présence d'un herpès. Fatigue, fièvre et maux de tête accompagnent souvent une crise d'herpès, quelque soit sa localisation.

Traitement

Traitement préventif

Un traitement antiviral préventif peut être conseillé chez les personnes faisant plusieurs poussées chaque année d'herpès, que ce soit un herpès labial ou un herpès génital, et ceci après avis du médecin. Ce traitement dépend de la fréquence des poussées.

Les médicaments antiviraux permettent de diminuer la durée de la contagiosité des lésions, ainsi que celle des manifestations, mais également à prévenir l'apparition d'autres poussées. Ils permettent ainsi de traiter les crises ou de les espacer. Ils peuvent être conseillés lors de la première crise et lors des récidives : ils sont ainsi prescrits en tant que traitement curatif et/ou en tant que traitement préventif.

Le traitement antiviral quotidien, sous la forme de comprimé, est conseillé si le nombre de poussées d'herpès est supérieur à 6 crises par an. Un traitement antiviral prescrit sur une longue durée, d'environ 6 mois minimum est conseillé aux personnes faisant plus de 6 poussées chaque année. Un diagnostic est indispensable avant de débuter ce traitement : Prélèvement local et culture, sérologie. Le traitement préventif apaise les patients victimes d'herpès à répétition et diminue l'angoisse provoquée par la fréquence des crises.

Traitement curatif

Il existe des traitements qui peuvent permettre d'en réduire les manifestations et le nombre de crises de poussées d'herpès.

Les médicaments antiviraux permettent une diminution de la durée de la contagiosité des lésions, ainsi que celle des symptômes, mais également à prévenir l'apparition d'autres poussées. Ils permettent ainsi un traitement des crises ou leur espacement. Ils peuvent être conseillés après la première crise et à l'occasion des récidives. Ils sont prescrits en tant que traitement curatif et/ou en tant que traitement préventif. Un traitement antiviral contre l'herpès n'élimine pas le virus de l'organisme. La consultation d'un médecin est indispensable. Le traitement est conseillé durant quelques jours. Le traitement est prescrit sous forme de comprimé durant pendant plusieurs jours. La posologie du traitement varie s'il s'agit d'un herpès labial ou d'un herpès génital. Afin d'obtenir une efficacité maximale, il est nécessaire de prendre ce traitement lors de l'apparition des premières manifestations de la crise comme par exemple les brûlures et les démangeaisons. Il est conseillé d'avoir une prescription médicale, après bien entendu l'avis de son médecin. Ceci permet de prendre le traitement antiviral dès l'apparition des premières manifestations afin de débuter le traitement le plus rapidement possible.

Ne pas oublier les mesures d'hygiène qui doivent accompagner ce traitement antiviral. Ces mesures permettent d'éviter au virus de s'étendre, mais également de le transmettre et de contaminer ses proches.

Des anti-inflammatoires et des antalgiques et peuvent être aussi prescrits afin de diminuer les douleurs.

Médicaments antiviraux

Différents antiviraux sont indiqués dans le traitement de l'herpès (génital et labial), et dans la prévention de poussées en espaçant les crises. Ils sont principalement administrés par voie orale :
  • Aciclovir, très efficace sur l'HSV1 et 2 (également disponible en pommade, et parfois administré par voie intraveineuse),
  • valaciclovir pro drogue de l'aciclovir (par voie orale uniquement),
  • foscarnet, utilisé en cas de résistance à l'aciclovir (par voie intraveineuse seulement).

Soins locaux

Ces soins reposent sur l'application de certains antiseptiques locaux aux propriétés virucides et sont utilisés dans ce cas pour éviter une surinfection des muqueuses.

Traitement des récurrences de l'herpès

  • Application locale d'un antiseptique suffisante dans les formes mineures,
  • application d'un topique antiviral efficace dans les formes oculaires,
  • pour les récidives cutanées : la prescription continue d'aciclovir ou de valaciclovir est très efficace (plus de 6 poussées par an).

Traitement de l'herpès chez la femme enceinte

L'utilisation d'un antiviral est limitée à certaines indications :
  • Si la primo-infection survient pendant le mois précédant l'accouchement : traitement par aciclovir jusqu'à l'accouchement,
  • si elle survient avant le dernier mois : traitement identique à celui du traitement de l'herpès génital hors grossesse (aciclovir pendant 10 jours).
  • La césarienne est indiquée en cas de lésions herpétiques pendant le travail.
  • En cas de récurrence d'une poussée d'herpès pendant la grossesse : l'aciclovir est utilisé selon les mêmes modalités qu'en dehors de la grossesse.

Pour en savoir plus


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Herpès - Contagion, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.