Pouce et tétine pour les enfants : âge et sevrage

Septembre 2017



La succion est un réflexe physiologique du nourrisson qui peut devenir une mauvaise habitude si elle se prolonge avec l’âge. Source de réconfort pour l’enfant d’un côté, elle peut avoir des conséquences néfastes sur son évolution bucco-dentaire. Si au-delà de 3 ans le sevrage n’est pas effectué, il est recommandé de consulter.

Définition et avantages de la succion

La succion est un réflexe physiologique de survie que le nourrisson éprouve déjà avant sa naissance. À partir de 6 mois, l’enfant tète son pouce ou une tétine pour des raisons à la fois physiques et psychologiques : sevrage de l’allaitement maternel, soulagement du mal de dents, endormissement… La succion est l’une des seules ressources psychologiques dont il dispose de façon autonome pour se rassurer ou apaiser une tension. Cet accompagnement réconfortant lui permet d’intégrer plus facilement les « grands apprentissages » comme le langage et les normes sociales.

Age et sevrage

Comme pour l’allaitement, il n'existe pas de règle stricte pour le sevrage, mais les professionnels de la santé s’accordent généralement sur un âge moyen de 3 ans : de préférence 2 ans pour la sucette et avant 4 ans pour le pouce. Certains praticiens recommandent même de débuter le sevrage dès l’âge de 12 mois.

Conséquences et complications

Au-delà de 3 ans, la succion répétée du pouce ou de la tétine peut avoir des conséquences néfastes sur la bonne évolution bucco-dentaire et du langage chez l’enfant.
À terme, elle peut peut entraîner une déformation du palais, un mauvais alignement des dents, une diminution des acquisitions verbales, des difficultés d’élocution et de déglutition. La succion du pouce ou de la tétine augmente en outre les risques d’otite.
Plus l’habitude s’installe, plus il existe un risque d’enracinement et donc de dépendance qui ralentit l’enfant dans son autonomie.

Quand consulter ?

L’enfant cesse de téter son pouce ou sa tétine à partir de 3 ans en moyenne. S’il ne le fait pas, il est recommandé de consulter le médecin de famille ou le pédiatre qui l’orienteront vers un spécialiste (dentiste ou orthodontiste).

Conseils et prévention

La tétine étant un objet, il est beaucoup plus facile de s’en débarrasser que le pouce. Plus le sevrage est réalisé tôt, plus il est facile. Des pédiatres recommandent une utilisation précoce de la tétine afin de l’arrêter le plus tôt possible. Celle-ci doit être cantonnée à un endroit (la chambre, le lit) ou un moment (l’endormissement).
Le sevrage doit s’effectuer progressivement et au moment le plus opportun, exempt de tout stress. Un système de récompense ou de valorisation peut être instauré pour favoriser l’arrêt, sans réprimande ni humiliation. Il n’existe pas en revanche de recette miracle pour aider l’enfant à arrêter de téter son pouce. La démarche doit venir de lui et être encouragée.

Pour aller plus loin

Pouce et tétines ? Dental Tribune International (PDF)

Crédits photo : © Kristin Gründler - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Pouce et tétine pour les enfants : âge et sevrage » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.