QUASYM - Indications, posologie et effets secondaires

Octobre 2017


Quasym® est un médicament psychostimulant utilisé pour traiter le TDAH (trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité) de l'enfant. Ce médicament se présente sous la forme de gélules, à libération prolongée, dosées à 10, 20 et 30 milligrammes de chlorhydrate de méthylphénidate. Ce médicament est réservé à l'enfant âgé de plus de 6 ans.

Indications

Quasym® est indiqué dans le traitement d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) chez l'enfant à partir de 6 ans. Ce médicament est utilisé en complément de mesures correctives lorsque celles-ci se sont avérées inefficaces.

Contre-indications

Quasym® est contre-indiqué chez l'enfant hypersensible au méthylphénidate ou à un excipient qui entre dans la composition de ce médicament notamment le saccharose. Les enfants intolérants au fructose, atteints de déficit en sucrase-isomaltase ou de syndrome de malabsorption du glucose-galactose ne doivent pas utiliser Quasym®. Ce médicament ne doit pas être prescrit aux patients qui ont des troubles cardiovasculaires ou cérébro-vasculaires. Quasym® ne doit pas être administré aux enfants souffrant de phéochromocytome, d'hyperthyroïdie, de thyrotoxicose, de glaucome, de troubles psychiatriques ou neurologiques tels que la schizophrénie, les troubles de la personnalité psychopathique, les troubles bipolaires ou les troubles du comportement alimentaire. L'association de Quasym® à certains médicaments antidépresseurs est totalement contre-indiquée, notamment aux IMAO (inhibiteurs de la monoamine-oxydase). La mise en place du traitement par Quasym® doit se faire en respectant un intervalle minimal de deux semaines après l'arrêt du traitement par IMAO.

Effets indésirables

Lors de l'utilisation de Quasym®, les effets indésirables suivants ont été rapportés :
  • affections respiratoires : rhinopharyngite, toux, douleur pharyngolaryngée ;
  • anxiété ;
  • agitation ;
  • vertiges, céphalées ;
  • somnolence, fatigue ;
  • troubles visuels : vision floue, troubles de l'accommodation ;
  • réactions cutanées : urticaire, alopécie, prurit, rash ;
  • troubles digestifs : sécheresse de la bouche, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées ;
  • accroissement de la pression artérielle ;
  • augmentation des symptômes d'une pathologie cardiaque existante pouvant être fatale : tachycardie, arythmie, mort subite ;
  • troubles vasculaires cérébraux ;
  • convulsions ;
  • aggravation d'une pathologie psychiatrique existante : agressivité, troubles du comportement, trouble du comportement alimentaire, idées suicidaires, passage à l'acte, troubles maniaques, troubles bipolaires ;
  • ralentissement de la croissance, notamment lors d'un traitement de longue durée ;
  • tics moteurs ou verbaux, hyperactivité psychomotrice, dyskinésie ;
  • troubles hématologiques qui imposent l'arrêt du traitement.

Posologie

Avant la mise en place du traitement par Quasym®, l'enfant doit faire l'objet d'un interrogatoire spécifique ainsi que d'examens psychologiques et cardiaques. La posologie sera établie par un médecin spécialiste des troubles du comportement de l'enfant et au vu du résultat des tests du DSM-IV ou des recommandations de l'ICD-10.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=68496649&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « QUASYM - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.