PIVALONE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Pivalone® est un médicament utilisé pour soulager les symptômes générés par l’inflammation de la région rhino-pharyngienne.

Indications

Pivalone® est une solution nasale employée dans le cadre du traitement des rhinites de nature saisonnière, allergique, congestive, aiguë, chronique ou vasomotrice. Commercialisé par le laboratoire Pfizer sous la forme de flacon de 10 ml, ce médicament est destiné à être pulvérisé directement dans les cavités nasales préalablement nettoyées. La posologie recommandée est de 1 à 2 pulvérisations dans chaque narine à raison de 2 à 4 fois par jour.

Contre-indications

L’utilisation de Pivalone® est formellement contre-indiquée dans les cas suivants :
  • une hypersensibilité ou un antécédent d’allergie au médicament ou à l’un de ses excipients ;
  • une infection fongique ou bactérienne concomitante ;
  • un saignement de nez (épistaxis) ;

En revanche, l’utilisation du Pivalone®  chez la femme enceinte ou allaitante n’est pas interdite.

Effets indésirables

Les effets secondaires les plus fréquents sont :
  • des picotements ressentis au niveau du rhino-pharynx ;
  • une sécheresse des muqueuses nasales ;
  • un œdème cutanéomuqueux de la face.

Beaucoup plus rarement, des cas de glaucome et de cataracte ont été rapportés.

Substance active et précautions d’emploi

Le pivalate de tixocortol constitue le principe actif du médicament Pivalone®. Il s’agit d’un corticostéroïde particulier puisqu’il ne possède pas d’action à longue distance. Cela signifie qu’il n’agit qu’au niveau de la zone d’application, soit le nez et le pharynx. Cette propriété réduit considérablement les risques d’effets systémiques du médicament, contrairement à d’autres types de corticoïdes. De plus, les études réalisées ont démontré que cette molécule était rapidement métabolisée par le foie. Mais en cas d’utilisation prolongée et à forte dose, certains effets systémiques peuvent survenir et entraîner les troubles suivants : syndrome de Cushing, insuffisance surrénalienne, hématomes sous-cutanés, diminution de la densité osseuse, troubles du comportement…

Source : Base de données publique des médicaments 
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=65832411&typedoc=R

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « PIVALONE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.