NEORAL - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Neoral® appartient à la classe médicamenteuse des immunosuppresseurs. Il est préconisé, entre autres, dans la prévention du rejet des greffes d'organes.

Indications

Neoral® possède différentes indications thérapeutiques. Dans le cadre d'un greffe, il peut être administré à titre prophylaxique pour prévenir le rejet d'un greffon lors d'une transplantation d'organes solides ainsi que le rejet d'une allogreffe de moelle osseuse ou d'une greffe de cellules souches. Mais le médicament peut également être employé dans le cadre des maladies auto-immunes suivantes :
  • les uvéites intermédiaires ou postérieures non infectieuses ;
  • l'uvéite de Behçet ;
  • les syndromes néphrotiques corticodépendants et corticorésistants ;
  • la polyarthrite rhumatoïde ;
  • le psoriasis ;
  • la dermatite atopique.

Contre-indications

L'usage de Neoral® est formellement déconseillé en cas :
  • d'hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients contenus dans le médicament ;
  • d'association à des produits contenant du millepertuis ;
  • d'association avec des substrats de la glycoprotéine P, transporteur actif multispécifique d'efflux ou de protéines de transport des anions organiques (OATP) ;

- d'allaitement.

Effets indésirables

L'emploi régulier de Neoral® entraîne fréquemment les effets secondaires suivants :
  • une leucopénie ;
  • une hyperlipidémie ;
  • des troubles du système nerveux : tremblements, céphalées, convulsions, paresthésies... ;
  • des bouffées de chaleur ;
  • de l'hypertension artérielle ;
  • des crampes musculaires ;
  • de la fièvre ;
  • de la fatigue...

Substance active et précautions d'emploi

Neoral® contient de la ciclosporine, un immunosuppresseur particulièrement puissant. Utilisé dans le cadre d'une greffe, celui-ci va permettre d'inhiber le développement de certaines cellules immunitaires qui peuvent, en temps normal, attaquer le greffon qu'elles considéreraient comme étant étranger à l'organisme. Dans le cadre d'une maladie auto-immune, le médicament va bloquer la réponse immunitaire inappropriée alors en œuvre. L'administration d'un traitement à base de ciclosporine est réalisée dans un cadre médical strict. Des examens sont effectués régulièrement, car ce type de médicament fragilise le système immunitaire.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=67194943&typedoc=R

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « NEORAL - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.