NAPROSYNE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Naprosyne® est un anti-inflammatoire non stéroïdien préconisé dans le traitement de certaines douleurs et inflammations. Il est uniquement administré chez l'adulte.

Indications

Naprosyne® est principalement préconisé pour soulager les douleurs ou atténuer les processus inflammatoires en œuvre dans les pathologies suivantes :
  • les rhumatismes inflammatoires : spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme psoriasique... ;
  • l'arthrose invalidante :
  • les lombalgies ;
  • les rhumatismes abarticulaires : épaule douloureuse aiguë, tendinite, bursite...

Naprosyne® peut être prescrit chez l'adolescent à partir de 15 ans. La posologie habituellement recommandée pour un traitement d'attaque est de 1 000 mg par jour.

Contre-indications

Cet anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) ne doit pas être administré en cas :
  • d'hypersensibilité à la substance active, aux AINS ou à l'un des excipients contenus dans le médicament ;
  • d'antécédents d'hémorragie ;
  • d'antécédents de perforation digestive ;
  • d'ulcère peptique ;
  • de grossesse ;
  • d'insuffisance cardiaque sévère ;
  • d'insuffisance rénale sévère ;
  • d'insuffisance hépato-cellulaire sévère.

Effets indésirables

La prise régulière de Naprosyne® peut entraîner les effets secondaires suivants :
  • des troubles gastro-intestinaux : nausées, vomissements, diarrhées, constipation, brûlures d'estomac... ;
  • des réactions allergiques : urticaire, asthme, œdème de Quincke, choc anaphylactique... ;
  • des réactions cutanées : prurit, perte de cheveux, photosensibilité, purpura, érythème polymorphe... ;
  • des troubles neurologiques : maux de tête, vertiges, somnolence... ;
  • des troubles ophtalmiques ;
  • des troubles de l'audition...

Substance active et précautions d'emploi

La substance active de Naprosyne® est le naproxène. Ce dérivé de l'acide aryl-carboxylique associe une action anti-inflammatoire à des propriétés antalgique et antipyrétique. Il inhibe également les fonctions plaquettaires, ce qui, à terme, peut fragiliser le système immunitaire du patient et le rendre plus sensible aux infections virales. C'est la raison pour laquelle l'administration de Naprosyne® débute généralement par une posologie minimale afin de limiter au maximum la survenue de potentiels effets systémiques.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=67183480&typedoc=R

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « NAPROSYNE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.