MYSOLINE - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Mysoline® appartient à la classe médicamenteuse des antiépileptiques. Il est ainsi préconisé dans le traitement de certains types d'épilepsie.

Indications

Ce médicament antiépileptique est principalement indiqué pour traiter :
  • l'épilepsie généralisée avec crises cloniques, toniques et/ou tonico-cloniques ;
  • l'épilepsie partielle avec crises partielles.

Mysoline® peut être administré chez l'adulte, l'enfant et le nourrisson soit en monothérapie, soit en association avec d'autres substances antiépileptiques. La posologie usuelle va différer en fonction de l'âge du patient. Chez l'adulte, le dosage quotidien recommandé est de 10 à 20 mg/kg.

Contre-indications

L'administration de Mysoline® est formellement contre-indiquée dans les situations suivantes :
  • une hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients contenus dans le médicament ;
  • une porphyrie ;
  • un traitement à base de millepertuis et/ou de voriconazole ;
  • une insuffisance respiratoire sévère.

Effets indésirables

L'emploi régulier de Mysoline® peut entraîner les effets secondaires suivants :
  • des troubles hématologiques et/ou lymphatiques : anémie mégaloblastique, lymphadénopathie, leucopénie ;
  • des réactions consécutives à une hypersensibilité : fièvre, éruption cutanée, éosinophilie, trouble hépatique... ;
  • une carence en vitamine D ;
  • des troubles neurologiques : somnolence, vertiges, ataxie ;
  • des nausées et/ou vomissements ;
  • des troubles musculosquelettiques et systémiques : ostéomalacie, baisse de la densité minérale osseuse, ostéoporose, ostéopénie, fractures... ;
  • de la fatigue...

Précautions d'emploi

L'utilisation de Mysoline® doit être soumise à un contrôle médical régulier et assidu. Le respect de la posologie préconisée est indispensable, car le risque de surdosage existe. Une prise inappropriée de ce médicament antiépileptique peut se manifester par une somnolence, des nausées et/ou une ataxie. En présence de ces signes cliniques, il est impératif de consulter rapidement son médecin ou de se rapprocher d'un service d'urgences hospitalières. En fonction du degré de l'intoxication, un lavage d'estomac peut s'avérer nécessaire.


Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=65201684&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « MYSOLINE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.