MONOPROST - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Monoprost® est indiqué en ophtalmologie en cas de pression intraoculaire importante. Il se présente sous forme de collyre et les gouttes s'introduisent directement dans l'œil. Il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Indications

Monoprost® permet de réduire la pression à l'intérieur de l'œil. Il est utilisé chez les personnes atteintes de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie oculaire. Sa substance active, le latanoprost, est un analogue de la prostaglandine F2α. Il favorise l'évacuation d'un liquide appelé humeur aqueuse, une évacuation qui fait baisser la pression intraoculaire. Les ophtalmologues recommandent une goutte par jour, de préférence le soir, dans l'œil ou les yeux touché(s). Avant l'instillation, lever la tête et tirer légèrement sur la paupière inférieure. Une fois la goutte versée, maintenir la position et appuyer doucement sur la paupière pour faciliter la pénétration du produit.

Contre-indications

Monoprost® est contre-indiqué chez les personnes hypersensibles au latanoprost ou à l'un de ses excipients. Le principe actif est dangereux pour le développement du fœtus et pénètre dans le lait maternel. Par précaution, ce collyre est donc déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Effets secondaires

Monoprost® est susceptible d'entraîner des effets indésirables. Les plus fréquents sont des réactions locales qui disparaissent spontanément à la fin du traitement. Près d'un patient sur trois constate une modification de la couleur de l'œil. Les autres atteintes oculaires incluent les démangeaisons, les irritations, la sensation de gêne ou de brûlure, une augmentation de la circulation sanguine au niveau de la conjonctive (hyperhémie conjonctivale), les douleurs, les inflammations de la paupière (blépharites) et une plus grande sensibilité à la lumière (photophobie).

Précautions d'emploi

L'embout du produit ne doit jamais entrer en contact avec la paupière. Si le patient prend un autre collyre, attendre au moins 15 minutes entre chaque instillation. Une prudence particulière est nécessaire si le patient est asthmatique ou s'il présente un risque élevé d'uvéite.


Source : Base de données publique des médicaments

http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=67303969&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « MONOPROST - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.