MODOPAR - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Modopar® est un antiparkinsonien dopaminergique utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson. Il contient de la lévodopa, une substance active qui prévient les tremblements et la rigidité des muscles associés à la maladie. Ce médicament se présente sous forme de gélules et s'administre par voie orale. Il est contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement et chez les femmes en âge de procréer.

Indications

Modopar® soulage les symptômes de la maladie de Parkinson. Son principe actif, la lévodopa, se transforme en dopamine lorsqu'elle arrive dans le cerveau. La dopamine, présente en faible quantité chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, est un neurotransmetteur qui facilite la communication entre les cellules nerveuses. La dose initiale et d'entretien varie selon les patients. Il est important de rechercher la dose la plus faible possible. Généralement, la posologie de départ recommandée est de 3 ou 4 gélules à 62,5 mg par jour (50 mg de lévodopa/12,5 mg de bensérazide). Elle peut être augmentée progressivement, par paliers successifs. Les gélules doivent être avalées entières, au moins 30 minutes avant ou une heure après les repas. Modopar® peut être associé à un autre antiparkinsonien.

Contre-indications

Ce médicament fait l'objet de nombreuses contre-indications. Il doit, par conséquent, être utilisé avec une grande prudence. Il ne doit jamais être prescrit :
  • aux moins de 25 ans ;
  • aux patients atteints de psychose ou de troubles cardiaques ;
  • aux femmes enceintes, qui allaitent ou qui peuvent présenter une grossesse au cours du traitement (femmes en âge de procréer qui n'utilisent aucun moyen de contraception) ;
  • en cas de troubles hormonaux (hyperthyroïdie), rénaux ou hépatiques ;
  • en cas de glaucome à angle fermé ;
  • en cas d'hypersensibilité à la lévodopa ou à un autre constituant ;
  • en association avec un neuroleptique antiémétique, certains inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO) ou de la réserpine.

Effets secondaires

Comme tous les antiparkinsoniens, Modopar® est susceptible d'entraîner plusieurs effets indésirables. Les plus fréquents incluent les troubles digestifs, l'anxiété, les insomnies et les myalgies (douleurs musculaires).


Risque de syndrome malin des neuroleptiques
Ce traitement ne doit jamais être arrêté brutalement. Une interruption soudaine peut provoquer un syndrome malin des neuroleptiques, un ensemble de symptômes potentiellement graves qui engagent le pronostic vital.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=65122219&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « MODOPAR - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.