MIRTAZAPINE - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


La mirtazapine est une molécule chimique qui appartient à la famille des antidépresseurs noradrénergique et sérotoniérgique spécifiques (NaSSAs).

Utilisations

La mirtazapine entre dans la composition de nombreux médicaments servant au traitement symptomatique des épisodes dépressifs majeurs. A ce titre, la mirtazapine est utilisée pour atténuer les différents symptômes liés à la maladie dépressive tels que la mélancolie, l’apathie, le manque de dynamisme… Si la posologie fluctue en fonction des signes cliniques présentés ainsi que de l’âge du patient, la dose quotidienne, administrée par voie orale, est généralement comprise entre 15 et 45 mg.

Propriétés

Cet antagoniste des récepteurs présynaptiques de la noradrénaline permet d’accroître la transmission noradrénergique et sérotoninergique au sein des neurones. En outre, la mirtazapine possède d’importantes propriétés sédatives qui sont parfois mal supportées par les patients. Cette molécule n’est donc requise qu’en traitement de seconde intention après l’échec d’une précédente thérapie ou en cas de risque suicidaire accru.


Les médicaments contenant de la mirtazapine
Commercialisée par le laboratoire américain Organon BioSciences à partir de 1996, la mirtazapine est tombée dans le domaine public en 2004. Dès lors, plusieurs laboratoires ont développé leurs propres médicaments génériques à base de mirtazapine : Almus, Arrow, Arrow Génériques, Biogaran, Bluefish, Cristers, EG, Mylan, Pfizer, Ranbaxy, Ratiopharm, Sandoz, Teva, Zentiva, Zydus et Norset.

Contre-indications

Un traitement à base de mirtazapine ne peut être préconisé dans les cas suivants :
  • une hypersensibilité à la mirtazapine ou à l’un des excipients du médicament ;
  • le suivi d’un traitement à base d’inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO) ;
  • une phénylcétonurie (PCU).

En outre, l’administration d’un antidépresseur à base de mirtazapine est fortement contre-indiquée chez les enfants, les adolescents, les femmes enceintes ainsi qu’en association avec une consommation d’alcool. Certains patients nécessitent également une surveillance médicale accrue. C’est le cas notamment pour les personnes épileptiques, celles souffrant d’insuffisance rénale ou d’une maladie cardiaque.

Effets indésirables

Parmi les effets secondaires très fréquents et fréquents liés à la prise de mirtazapine, on retrouve une somnolence diurne, des maux de tête, une sécheresse de la bouche, des troubles du sommeil, de l’anxiété, des troubles gastro-intestinaux… Plus rarement, des convulsions, des œdèmes, des myoclonies ou encore des dermatites bulleuses peuvent apparaître.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « MIRTAZAPINE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.