MIMPARA - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Mimpara® est un médicament de la classe thérapeutique des médicaments de l'équilibre calcique et des agents antiparathyroïdiens. Il se présente sous la forme de comprimés pelliculés dosés à 30, 60 et 90 milligrammes de chlorhydrate de cinacalcet qui est un inhibiteur de la parathormone.

Indications

Mimpara® est indiqué dans le traitement des pathologies suivantes :
  • HPT secondaire (hyperparathyroïdie secondaire) chez les patients dialysés atteints d'IRCT (insuffisance rénale chronique terminale) ;
  • hypercalcémie chez les patients souffrant d'un cancer de la parathyroïde ;
  • hypercalcémie chez les patients atteints d'hyperparathyroïdie primaire pour qui la parathyroïdectomie n'est pas indiquée ou n'est pas envisageable.

Contre-indications

Mimpara® est contre-indiqué chez les patients hypersensibles au chlorhydrate de cinacalcet ou à un excipient composant ce médicament. Mimpara® contient du lactose et ne doit donc pas être administré aux personnes intolérantes au galactose ou souffrant d'un syndrome de malabsorption du glucose-galactose ou d'un déficit en Lapp lactase. Les patients insuffisants hépatiques ou insuffisants cardiaques doivent utiliser ce médicament avec précaution. Mimpara® est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement. L'association à d'autres médicaments doit faire l'objet d'une surveillance, notamment avec les anticoagulants oraux dérivés de la warfarine, les antidépresseurs tricycliques, les benzodiazépines, certains antibiotiques, les antifongiques azolés, les antirétroviraux et les immunosuppresseurs.

Effets indésirables

Lors du traitement par Mimpara®, les effets indésirables suivants peuvent survenir :
  • asthénie ;
  • troubles digestifs : nausées, vomissements, douleurs abdominales, dyspepsie, constipation ou diarrhées ;
  • troubles de la nutrition : anorexie ;
  • troubles des électrolytes : hypocalcémie, hyperkaliémie ;
  • troubles cutanés ;
  • douleurs musculaires et osseuses, myalgies, spasmes musculaires, paresthésie. Une ostéopathie adynamique peut apparaître et doit faire arrêter le traitement ;
  • troubles hormonaux : diminution du taux de testostérone ;
  • hypotension, vertiges, épilepsie, céphalées ;
  • troubles cardiaques : insuffisance cardiaque ;
  • troubles respiratoires : toux, dyspnée, infection des voies respiratoires hautes.

Posologie

La posologie de Mimpara® est adaptée à la pathologie et à la calcémie de chaque patient. Le traitement doit être mis en place par un médecin spécialiste.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « MIMPARA - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.