KAYEXALATE - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Kayexalate® est un médicament préconisé dans le traitement de l'excès de potassium sanguin (hyperkaliémie).

Indications

Commercialisé sous la forme de poudre pour suspension orale et rectale, Kayexalate® contient des microbilles de polystyrène sulfonate de sodium. Cette résine échangeuse de cations favorise la libération d'ions sodium et emprisonne les ions potassium. Elle échange ainsi le potassium par du sodium, réduisant, de fait, le taux potassique sanguin. Les microbilles sont ensuite éliminées par voie naturelle. Ces propriétés pharmacologiques sont naturellement exploitées dans le cadre d'une hyperkaliémie diagnostiquée. La posologie journalière recommandée va varier en fonction du taux de potassium mesuré par prélèvement sanguin.

Contre-indications

L'administration de Kayexalate® est fortement déconseillée dans les situations suivantes :
  • une hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients du médicament ;
  • une kaliémie inférieure à 5 mmol/l ;
  • une maladie intestinale obstructive ;
  • en administration chez un nouveau-né présentant une baisse de la motricité intestinale ;
  • en administration orale chez le nouveau-né.

Effets indésirables

L'utilisation prolongée de ce médicament peut potentiellement provoquer les effets secondaires suivants :
  • des troubles gastro-intestinaux : nausées, vomissements, anorexie, constipation... ;
  • une hypokaliémie ;
  • une hypocalcémie ;
  • une hypomagnésémie ;
  • une rétention hydrosodée.

Plus rarement, des cas de fécalome (administration rectale), d'occlusion intestinale, de colite ischémique ou encore d'ulcération gastro-intestinale ont été rapportés.

Précautions d'emploi

La mise en œuvre d'un traitement à base de Kayexalate® doit se faire dans le cadre d'une surveillance médicale accrue. Ainsi, le patient fera l'objet d'un dosage régulier du potassium sanguin ainsi que des électrolytes (magnésium, calcium...). L'objectif de la thérapie est de maintenir le taux de potassium aux alentours de 5 mmol/l. En cas de constipation, l'arrêt ponctuel de la prise médicamenteuse est généralement requis afin de permettre le retour de la motricité intestinale et, par conséquent, l'évacuation des microbilles de polystyrène sulfonate de sodium.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=67499717&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « KAYEXALATE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.