JOSIR - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Josir® appartient à la classe médicamenteuse des alphabloquants. Il est indiqué dans le traitement symptomatique des troubles urinaires liés à l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Indications

Administré par voie orale, Josir® est préconisé chez l'homme présentant des troubles urinaires fonctionnels secondaires à une hypertrophie bénigne de la prostate, c'est-à-dire à une augmentation volumique de la glande prostatique. Parmi les symptômes urinaires potentiellement traités avec ce médicament, on retrouve : les difficultés à excréter l'urine, les débits urinaires faibles, les mictions au goutte-à-goutte, les envies impérieuses d'uriner ou encore la pollakiurie diurne ou nocturne. La posologie usuelle est de 1 comprimé à libération prolongée par jour, pris préférentiellement avant le petit-déjeuner.

Contre-indications

L'emploi de Josir® est vivement déconseillé en cas :
  • d'hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients du médicament ;
  • d'antécédents d'hypotension orthostatique ;
  • d'antécédents d'angio-œdème ;
  • d'insuffisance hépatique grave ;
  • d'antécédents de syncope mictionnelle.

Effets indésirables

Parmi les effets secondaires les plus fréquemment observés chez les patients traités par Josir® figurent les étourdissements et les troubles de l'éjaculation (éjaculation rétrograde, diminution de l'éjaculat). En de plus rares occasions, certains autres effets indésirables sont également susceptibles de survenir. C'est le cas notamment :
  • des troubles gastro-intestinaux : constipation, diarrhée, nausées, vomissements ;
  • de l'hypertension orthostatique ;
  • des réactions cutanées : rash, prurit, urticaire ;
  • des affections des voies respiratoires : rhume, congestion nasale...

Substance active et précautions d'emploi

La tamsulosine constitue le principe actif de Josir®. Cet antagoniste des récepteurs alpha-1 adrénergiques postsynaptiques favorise le relâchement des muscles lisses de l'urètre et de la prostate. Ces propriétés pharmacologiques permettent ainsi d'accroître le débit urinaire et de soulager les obstructions urinaires. L'administration de ce médicament doit nécessairement être réalisée dans le cadre d'un suivi médical strict. Préalablement, un diagnostic formel de l'hypertrophie bénigne de la prostate devra être établi. En outre, les patients sous traitement antihypertenseur devront faire l'objet d'une surveillance accrue, car Josir® est susceptible d'engendrer une hypotension importante.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=68187446&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « JOSIR - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.