INDOCOLLYRE - Indications, posologie et effets secondaires

Octobre 2017


Indocollyre® est un collyre ophtalmique appartenant à la classe médicamenteuse des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est indiqué dans le cadre de certaines opérations chirurgicales de l’œil.

Indications

Indocollyre® est préconisé en amont et en aval de certaines interventions de chirurgie oculaire. Il est ainsi administré pour bloquer le processus qui conduit au rétrécissement du diamètre de la pupille (myosis peropératoire) avant une intervention. Il est également prescrit dans un cadre préventif pour réduire les symptômes inflammatoires secondaires à une chirurgie de la cataracte ou du segment antérieur de l’œil. Dans le cadre de suites postopératoires, Indocollyre® soulage les douleurs engendrées par la chirurgie correctrice de la myopie. La posologie recommandée va dépendre de l’indication thérapeutique visée.

Contre-indications

L’emploi d’Indocollyre® est formellement contre-indiqué en cas :
− d’hypersensibilité au principe actif ou à l’un des excipients contenus dans le collyre ;
− d’antécédents de crise d’asthme secondaire à l’administration d’aspirine ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
− de grossesse (à partir du 6e mois) ;
− d’antécédents connus de réactions allergiques à l’indométacine ou aux AINS ;
− d’insuffisance rénale sévère ;
− d’insuffisance hépatique sévère ;
− d’ulcère gastroduodénal ;
− d’association avec certains médicaments : anticoagulants oraux, héparine, lithium, méthotrexate, AINS, diflunisal, ticlopidine.

Effets indésirables

L’administration d’Indocollyre® peut occasionnellement provoquer les effets secondaires ci-après :
− des réactions d’hypersensibilité : prurit, rougeurs, irritations oculaires ;
− une hypersensibilité à la lumière ;
− une kératite ponctuée superficielle.

Substance active et précautions d’emploi

Indocollyre® est composé d’indométacine. Cet inhibiteur de la prostaglandine synthétase, appartenant au groupe des indoliques, possède diverses activités : anti-inflammatoire, antipyrétique antalgique… Néanmoins, le suivi d’un traitement ophtalmique à base d’indométacine doit faire l’objet d’une surveillance ophtalmique accrue, car les AINS peuvent freiner le processus de cicatrisation de la cornée. En présence de signes d’hypersensibilité, le traitement doit généralement être interrompu.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=60921824&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « INDOCOLLYRE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.