IKOREL - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Ikorel® appartient à la classe médicamenteuse des activateurs des canaux potassiques. Il est principalement utilisé dans le cadre du traitement symptomatique de l’angor.

Indications

Ikorel® est un médicament antiangoreux, c’est-à-dire qu’il permet de dilater les artères en augmentant le débit sanguin. A ce titre, il est préconisé pour prévenir ou soulager les différents symptômes provoqués par l’angor, également connu sous le nom d’angine de poitrine. Il est généralement prescrit en seconde intention chez les patients présentant une résistance ou une contre-indication aux traitements par bêtabloquants ou par inhibiteurs calciques habituellement privilégiés dans ce cadre précis. La posologie recommandée est de 10 à 20 mg, deux fois par jour.

Contre-indications

L’administration d’Ikorel® est fortement déconseillée dans les situations suivantes :
− une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du médicament ;
− un choc cardiogénique ;
− un œdème aigu du poumon ;
− une hypovolémie ;
− une hypotension sévère ;
− une dysfonction ventriculaire gauche accompagnée d’une pression de remplissage basse ou d’une décompensation cardiaque ;
− un traitement à base d’inhibiteurs de la phosphodiestérase 5 ;
− un traitement à base de stimulateurs de la guanylate cyclase soluble ;
− une grossesse ;
− un allaitement.

Effets indésirables

Parmi les effets secondaires les plus fréquemment rapportés par les patients traités par Ikorel®, on retrouve :
− les maux de tête ;
− les vertiges ;
− les vomissements et/ou nausées ;
− les saignements rectaux ;
− la sensation de faiblesse ;
− la vasodilatation cutanée avec flush ;
− l’élévation de la fréquence cardiaque.

Substance active

Ikorel® est constitué de nicorandil, une substance active possédant des propriétés vasodilatatrices. En effet, cet ester du nicotinamide permet de relaxer les muscles toniques lisses des artères et des veines. Cette action myorelaxante favorise la dilatation des artères et, de fait, accroît le flux sanguin jusqu’au cœur. Mieux irrigué, le muscle cardiaque voit alors sa charge de travail diminuer.


Source : Base de données publique des médicaments

http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=61613167&typedoc=R

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « IKOREL - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.