HEPARINE - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


L’héparine est une substance anticoagulante appartenant à la famille des glycosaminoglycanes, qui est naturellement présente en petites quantités dans l’organisme. On est aujourd’hui capable de la synthétiser, et elle s’administre par voie injectable (intraveineuse en perfusion ou sous-cutanée).

Utilisations

On utilise l’héparine à faible dose dans le traitement préventif des accidents thromboemboliques (embolies) artériels ou veineux chez les personnes à risques. On s’en sert également dans le traitement des syndromes coronariens aigus (embolie pulmonaire), des embolies artérielles cérébrales (AVC), des angors et des infarctus du myocarde mais à forte dose dans ce cas. À noter qu’il est fréquent que l’héparine soit couplée au Diclofénac® dans le cadre du traitement d’entorses de la cheville. On s’en sert aussi pour traiter les troubles de retour du sang veineux.

Propriétés

En tant que molécule anticoagulante, l’héparine est capable d’empêcher la formation de thrombus (caillots sanguins) en bloquant la production de thrombine (elle active une protéine : l’antithrombine). D’action rapide, elle peut être administrée sur une durée limitée. Elle possède aussi d’autres propriétés puisqu’elle intervient sur le métabolisme des lipides et qu’elle est anti-infectieuse, anti-inflammatoire et anti-œdémateuse (ce qui explique pourquoi on peut s’en servir en cas d’entorse).

Médicaments contenant la molécule

Plusieurs médicaments contiennent de l’héparine : l’Aclotine®, la Calciparine®, l’héparine Choay® et l’héparine sodique Panpharma®. On la trouve également associée à d’autres molécules dans des médicaments tels que les suppositoires Cirkan® (contre les hémorroïdes), la crème Esberiven® ou les emplâtres Flector tissugel® (qui ont été retirés du marché).

Posologie

La posologie de l’héparine dépend de nombreux facteurs : la gravité de la pathologie à traiter, son stade d’évolution, le patient (âge, poids, état général), etc.

Effets secondaires

Puisque l’héparine empêche la coagulation sanguine, elle est susceptible d’entraîner des hémorragies. Par ailleurs, elle provoque une baisse du taux de plaquettes dans le sang (thrombopénie). Elle est beaucoup plus rarement responsable de réactions allergiques.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « HEPARINE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.