GLIVEC - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Glivec® est un médicament anticancéreux utilisé dans le traitement, par voie orale, de certaines formes de cancers, en particulier les hémopathies malignes et certains sarcomes. Ce médicament se présente sous la forme de comprimés pelliculés dosés à 100 et 400 milligrammes de mésilate d'imatinib.

Indications

Glivec® est indiqué, chez l'adulte et l'enfant, dans le traitement des affections suivantes :
  • la LMC : leucémie myéloïde chronique chromosome Philadelphie (BCR -ABL) positive (Ph+) nouvellement diagnostiquée quand le traitement par greffe de moelle osseuse n'est pas envisageable en première intention ;
  • la LMC Ph+ en phase chronique lors de l'inefficacité d'un traitement par l'interféron alpha ou lors de la phase accélérée ou lors d'une crise blastique ;
  • la LAL Ph+ : leucémie aiguë lymphoïde chromosome Philadelphie positive nouvellement diagnostiquée associée à une chimiothérapie ;
  • la LAL Ph+ réfractaire ou sa rechute en monothérapie ;
  • les SMD/SMP : syndromes myélodysplasiques/myéloprolifératifs associés à des réarrangements du gène du PDGFR (platelet - derived growth factor receptor) ;
  • le SHE : syndrome hyperéosinophilique à un stade avancé ;
  • la LCE : leucémie chronique à éosinophiles associée à un réarrangement du FIP1L1-PDGFR-alpha ;
  • les GIST : tumeurs stromales gastro-intestinales malignes Kit (CD 117) positives non opérables et/ou métastatiques et traitement adjuvant préventif des rechutes chez les patients opérés.
  • le DFSP : dermatofibrosarcoma protuberans ou maladie de Darier-Ferrand métastatique ou chez le patient adulte non opérable.

Contre-indications

Glivec® ne doit pas être utilisé chez les personnes hypersensibles au mésilate d'imatinib ou à un excipient qui entre dans la composition de ce médicament. Tout risque de grossesse doit être évité par l'utilisation d'une contraception efficace avant la mise en place d'un traitement par Glivec®. Ce médicament est contre-indiqué chez la femme enceinte et pendant l'allaitement. L'administration de Glivec® chez les patients insuffisants hépatiques et les patients qui reçoivent tout autre traitement concomitant devra faire l'objet d'une surveillance étroite.

Effets indésirables

Les effets indésirables suivants sont rapportés lors du traitement par Glivec®.
  • troubles visuels : larmoiement, irritation des yeux, œdème maculaire ;
  • somnolence, vertiges ;
  • migraine ;
  • troubles hématologiques : anémie, neutropénie, pancytopénie, thrombopénie ;
  • troubles de la nutrition et du métabolisme : anorexie, troubles électrolytiques ;
  • troubles gastro-intestinaux : diarrhées, vomissements, nausées et douleurs abdominales ;
  • syndrome de lyse et nécrose tumorale ;
  • bouffées vasomotrices ;
  • rétention hydrique, œdème ;
  • hémorragies, épistaxis ;
  • troubles musculaires et articulaires : spasmes, crampes, gonflement des articulations ;
  • troubles respiratoires : toux, dyspnée ;
  • troubles cutanés : œdème périorbitaire, rash, prurit.

Posologie

La posologie de Glivec® est établie en fonction de la pathologie du patient par un médecin spécialisé en oncologie.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « GLIVEC - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.