GLIMEPIRIDE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Le glimépiride est une substance active antidiabétique appartenant à la famille des sulfamides hypoglycémiants de la classe des sulfonylurées.

Utilisations

Le glimépiride est indiqué dans le traitement du patient adulte souffrant de diabète de type 2 (diabète sucré non insulino-dépendant). Cette substance est utilisée, seule ou en association à d'autres substances hypoglycémiantes, en complément d'un régime alimentaire amaigrissant et de mesures d'hygiène de vie comme l'exercice physique afin d'atteindre un équilibre de la glycémie.

Propriétés

Le glimépiride doit son action hypoglycémiante à la stimulation de la sécrétion d'insuline par les cellules pancréatiques : cellules bêta des îlots de Langerhans. L'action du glimépiride est glucose-dépendante. Cette substance active possède des propriétés extrapancréatiques comme, entre autres, la diminution de la captation d'insuline par le foie et l'amélioration de la sensibilité des tissus périphériques à l'insuline.

Médicaments contenant du glimépiride

Le glimépiride est commercialisé sous le nom d'Amarel®, ou sous son appellation générique, sous forme de comprimés sécables dosés à 1, 2, 3 et 4 milligrammes.

Contre-indications

Le glimépiride est contre-indiqué chez les personnes hypersensibles à cette substance, aux sulfonylurées, aux sulfamides et aux médicaments dérivés de l'urée. Les patients souffrant de diabète de type 1 (diabète insulino-dépendant), d'acidocétose ou de coma diabétique ne doivent pas utiliser de médicament contenant ce principe actif. Les médicaments contenant cette substance active ne doivent pas être utilisés pendant la grossesse et l'allaitement. L'utilisation du glimépiride est contre-indiquée chez les patients insuffisants rénaux ou hépatiques. L'association du glimépiride à d'autres médicaments doit se faire avec précaution, notamment avec l'insuline, certains antidiabétiques oraux, les dérivés de l'acide salicylique, la phénylbutazone et ses dérivés, les anticoagulants dérivés de la coumarine, les stéroïdes anabolisants, les antibiotiques, le disopyramide, la fenfluramine, les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO), la fluoxétine, l'allopurinol, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC), les fibrates, les antifongiques azolés, le cyclophosphamide et ses dérivés.

Effets indésirables

Lors de l'utilisation du glimépiride, les effets indésirables suivants peuvent apparaître :
  • de l'hypoglycémie ;
  • des troubles de la vision, en début de traitement, pouvant affecter l'aptitude à conduire ou à utiliser des machines ;
  • des troubles digestifs ;
  • des troubles hépatobiliaires : augmentation des enzymes hépatiques ;
  • des réactions cutanées ;
  • de rares troubles hématologiques et immunitaires.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « GLIMEPIRIDE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.