FORTZAAR - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Fortzaar® est un médicament antihypertenseur préconisé dans le traitement de l'hypertension artérielle essentielle.

Indications

L’administration de Fortzaar® est généralement indiquée chez les patients présentant une hypertension artérielle non stabilisée par l’emploi de losartan potassique ou d'hydrochlorothiazide en monothérapie de première intention.

Contre-indications

L’emploi de Fortzaar® est formellement déconseillé dans les situations suivantes :
  • une hypersensibilité au losartan, aux dérivés sulfamidés ou à l’un des excipients contenus dans le médicament ;
  • une insuffisance hépatique sévère ;
  • une insuffisance rénale sévère ;
  • une cholestase ;
  • une hypokaliémie ;
  • une hypercalcémie ;
  • un trouble obstructif biliaire ;
  • une hyponatrémie réfractaire ;
  • une hyperuricémie symptomatique ;
  • une grossesse (2e et 3e trimestres) ;
  • une anurie ;
  • un traitement à base d’aliskiren (patients diabétiques ou insuffisants rénaux).

Effets indésirables

L’administration prolongée de Fortzaar® est susceptible d’entraîner les effets secondaires suivants :
  • des troubles généraux : asthénie, douleur thoracique, fatigue ;
  • des troubles musculo-squelettiques : crampes musculaires, lombalgie, douleur de la jambe, myalgie ;
  • des troubles respiratoires : toux, infection des voies respiratoires hautes, congestion nasale, sinusite… ;
  • des troubles du système nerveux : céphalées, étourdissements, insomnie…

Substances actives

Fortzaar® associe deux principes actifs dont les actions combinées vont contribuer à réduire la tension artérielle chez le patient hypertendu :
  • l'hydrochlorothiazide : il s’agit d’un diurétique thiazidique proche des sulfamides. Il favorise l'excrétion du sodium et du chlore.
  • le losartan : c’est un inhibiteur de l'angiotensine II, c’est-à-dire qu’il bloque l’activité de ce peptide synthétisé par le rein. Or l'angiotensine II est fortement impliquée dans le mécanisme de la contraction artérielle.

La mise en œuvre d’un traitement à base de Fortzaar® fait l’objet d’une surveillance médicale accrue car les risques d’hypotension sont importants. En outre, les patients souffrant d’insuffisance rénale sont également soumis à un contrôle très strict.

Source : Base de données publique des médicaments 
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=60987991&typedoc=R

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « FORTZAAR - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.