ESTREVA - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Estreva® est un médicament qui soulage les symptômes de la ménopause tels que la fatigue et les bouffées de chaleur. Vendu sous forme de gel et de comprimé, il doit être utilisé avec prudence en raison de ses nombreuses contre-indications.

Indications

Estreva® est indiqué chez les femmes ménopausées qui nécessitent un traitement hormonal substitutif (THS). Il contient de l’estradiol de synthèse, une hormone qui compense l’arrêt de la production d’estradiol naturel responsable des symptômes de la ménopause. Le flacon-tube qui renferme le gel intègre une petite pompe qui facilite le calcul de la dose. La posologie initiale est de 0,5 mg d’estradiol par jour (1 pression) pendant 24 à 28 jours. La dose d’entretien est ensuite multipliée par trois, soit 3 doses à administrer consécutivement (1,5 mg d’estradiol par jour) pendant 24 à 28 jours. La posologie peut être ajustée si nécessaire mais ne doit pas excéder 3 mg d’estradiol par jour. Il est recommandé d’associer Estreva® à un progestatif pour éviter une hyperplasie de l’endomètre, excepté si la patiente a subi une hystérectomie (ablation de l’utérus) et n’est pas atteinte d’endométriose. Le traitement peut être continu (sans interruption) ou cyclique (avec une interruption de 2 à 7 jours entre chaque cycle). Le gel peut être appliqué sur différentes parties du corps (bras, épaules, cuisses, abdomen), mais toujours sur une peau propre et sèche.

Contre-indications

Estreva® ne doit pas être utilisé :
– En cas de cancer du sein ou de cancer estrogéno-dépendant,
– En cas de thrombose veineuse profonde, d’embolie pulmonaire ou d’autres accidents thromboemboliques,
– En cas de porphyrie ou de saignements vaginaux d’origine inconnue,
– En cas de carence en antithrombine ou en protéine (C ou S),
– En cas d’hyperplasie de l’endomètre,
– Si la patiente souffre ou a souffert d’une maladie du foie,
– Si la patiente est hypersensible à l’estradiol ou à une autre substance présente dans ce médicament.

Effets secondaires

Ce traitement hormonal substitutif peut perturber le cycle menstruel. Il provoque parfois des saignements en dehors des règles (métrorragies), des douleurs mammaires et abdominales, des nausées ou des maux de tête. D’autres effets secondaires sont susceptibles d’apparaître au cours du traitement, notamment des vomissements, des démangeaisons, des douleurs musculaires et des troubles de la circulation sanguine.

Grossesse et risque de cancer du sein

Estreva® n’est pas recommandé aux femmes enceintes. En cas de grossesse, le traitement doit être interrompu. Ce médicament, associé à un progestatif pendant plus de 5 ans, augmente le risque de cancer du sein.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=63216075

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « ESTREVA - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.