ESPERAL - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Esperal® est un médicament utilisé pendant le sevrage alcoolique afin d’éviter les récidives. Il est prescrit aux personnes qui présentent une dépendance à l’alcool et qui souhaitent arrêter de boire. Son utilisation requiert une grande prudence en raison des nombreuses contre-indications dont il fait l’objet.

Indications

Commercialisé sur ordonnance sous forme de comprimés, Esperal® diminue la dépendance à l’alcool et prévient les rechutes. Il contient du disulfirame, une molécule qui bloque l’action d’enzymes responsables de plusieurs troubles liés à l’arrêt de l’alcool comme les bouffées de chaleur, les tachycardies, les nausées et les vomissements. La posologie à respecter est de 1 comprimé de 500 mg par jour. Le comprimé doit être avalé avec un verre d’eau le matin au petit-déjeuner. Le traitement doit être mis en place avec l’accord du patient et commencer après une période d’abstinence d’au moins 24 heures.

Contre-indications

Afin de réduire le risque d’effets indésirables, Esperal® ne doit jamais être utilisé dans l’un des cas suivants :
– Le patient est atteint d’épilepsie, de diabète, de troubles neuropsychiques ou d’une affection cardiovasculaire (angine de poitrine, insuffisance cardiaque…),
– Le patient souffre d’insuffisance rénale, respiratoire ou hépatique sévère,
– Le patient a consommé une boisson alcoolisée ou pris un médicament qui contient de l’alcool moins de 24 heures avant la prise,
– Le patient est hypersensible au disulfirame ou à un excipient du médicament (povidone, stéarate de magnésium, carmellose sodique, cellulose microcristalline).

Effets secondaires

Plusieurs effets indésirables peuvent survenir au cours du traitement. Les plus fréquents sont les maux de tête, la fatigue, la somnolence et les troubles digestifs. De très graves atteintes neurologiques apparaissent parfois en cas de surdosage, conduisant parfois au coma. Pour éviter de telles complications, la posologie indiquée par le médecin doit être respectée.

Précautions d’emploi

Le traitement ne doit jamais être commencé à l’insu du patient. Esperal® est déconseillé aux femmes enceintes ou en âge de procréer qui n’utilisent aucun moyen de contraception car les risques pour le fœtus ne sont pas bien connus.


Source : Base de données publique des médicaments

http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=61500746

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « ESPERAL - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.