EPLERENONE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


L’éplérénone est un antagoniste de l’aldostérone utilisé dans le traitement de l’insuffisance cardiaque.

Utilisations

L'éplérénone est utilisé :
– en association avec les médicaments bêta-bloquants dans la réduction du risque de morbi-mortalité cardiovasculaire chez le patient insuffisant cardiaque stable qui présente une dysfonction ventriculaire gauche et une insuffisance cardiaque liée à un infarctus du myocarde récent.
– comme traitement complémentaire dans la réduction du risque de morbi-mortalité cardiovasculaire chez le patient atteint d'insuffisance cardiaque de la classe New York Heart Association (NYHA) stade II (chronique) qui présente un dysfonctionnement systolique ventriculaire gauche.

Propriétés

L’éplérénone appartient à la classe thérapeutique des antagonistes de l’aldostérone et possède les propriétés pharmacologiques suivantes :
– régulation de la tension artérielle ;
– blocage de la fixation de l’aldostérone ;
– blocage du récepteur aux minéralocorticoïdes.

Médicaments contenant la substance ou la molécule

L’éplérénone est présenté et commercialisé sous le nom commercial d’INSPRA®, comprimés dosés à 25 et 50 milligrammes d’éplérénone. D’autres laboratoires pharmaceutiques commercialisent l’éplérénone aux mêmes dosages sous son nom générique.

Contre-indications

L’utilisation de l'éplérénone est contre-indiquée chez les patients hypersensibles à ce principe actif, les patients insuffisants rénaux ou insuffisants hépatiques. Cette substance active ne doit pas être administrée chez la femme enceinte ou allaitante. L’éplérénone ne doit, en aucun cas, être associé aux médicaments suivants :
– les diurétiques épargneurs de potassium ;
– les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) ;
– les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARAII) ;
– le lithium ;
– les glucocorticoïdes ;
– les immunodépresseurs : ciclosporine, tacrolimus ;
– le tétracosactide ;
– les anti-inflammatoires non stéroïdiens ;
– les antidépresseurs tricycliques et les neuroleptiques ;
– l’amifostine ;
– le baclofène ;
– les alpha-1–bloquants : l’alfuzosine, la prazosine ;
– le triméthoprime.

Effets indésirables

Les effets indésirables suivants peuvent survenir pendant un traitement par éplérénone :
– asthénie
– insomnie
– céphalées, étourdissements, syncope ;
– hypotension et hypotension orthostatique ;
– fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque gauche ;
– toux ;
– troubles digestifs : diarrhées, vomissements, constipation, nausées ;
– spasmes musculaires, dorsalgie ;
– éruptions cutanées, prurit ;
– élévation de l'urée et de la créatininémie ;
– insuffisance rénale.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « EPLERENONE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.