ELLAONE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


EllaOne® est un contraceptif d'urgence par voie orale. Un comprimé d’ellaOne® contient 30 milligrammes d’ulipristal acétate qui est un modulateur synthétique sélectif des récepteurs de la progestérone qui retarde ou empêche l’ovulation.

Indications

EllaOne® est indiqué dans la contraception d’urgence lors de l’échec d’une méthode de contraception régulière ou après un rapport sexuel non protégé.

Contre-indications

EllaOne® est contre-indiqué chez les personnes hypersensibles à l’ulipristal acétate ou à un excipient composant ce médicament, notamment le lactose. L’association d’ellaOne® à d’autres médicaments tels que les contraceptifs d’urgence à base de lévonorgestrel, le phénobarbital, la phénytoïne et ses dérivés, la carbamazépine, le ritonavir, l’éfavirenz, la névirapine, la primidone, la rifabutine, le millepertuis, la rifampicine et l’oxcarbazépine est contre-indiquée. EllaOne® ne doit pas être utilisé par les patientes atteintes d’insuffisance hépatique sévère ou d’asthme sévère traitées par glucocorticoïdes. En raison de la présence de lactose dans la composition de ce médicament, ellaOne® ne doit pas être administré aux femmes intolérantes au lactose ou au galactose, atteintes du syndrome de malabsorption du glucose-galactose ou présentant un déficit en Lapp lactase. Ce médicament ne doit pas être prescrit à la femme enceinte et toute grossesse existante doit être exclue avant l’administration du comprimé. EllaOne® est contre-indiqué chez la femme qui allaite.

Effets indésirables

Les effets indésirables rapportés lors de l’utilisation d’ellaOne® sont :
– de l’asthénie ;
– des céphalées ;
– des vertiges ;
– des troubles digestifs : douleurs et gêne abdominales, nausées, vomissements ;
– des douleurs dorsales ;
– des myalgies ;
– des douleurs pelviennes ;
– une dysménorrhée ;
– une sensibilité des seins.

Posologie

EllaOne® doit être utilisé uniquement occasionnellement et ne doit pas remplacer une méthode de contraception régulière. Ce médicament peut être administré à n’importe quel moment du cycle menstruel et doit être pris le plus tôt possible, dans un délai de 5 jours après le rapport sexuel non protégé ou l’échec de la contraception régulière.  La posologie est d’un comprimé en prise unique. Dans le cas de la survenue de vomissements, un autre comprimé d’ellaOne® doit être administré dans les 3 heures après la première prise.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « ELLAONE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.