DRIPTANE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Driptane® appartient à la classe des médicaments antispasmodiques urinaires. Il est préconisé dans le cadre du traitement de certains troubles urinaires chez l’adulte et l’enfant à partir de 5 ans.

Indications

Driptane® est principalement administré pour traiter les incontinences urinaires, les envies impérieuses d’uriner ou les mictions trop fréquentes (pollakiurie) causées par une instabilité du muscle de la vessie (détrusor) ou liées à une pathologie du système nerveux (atteintes vésicales neurogènes). Chez l’adulte, la posologie initiale est de 2,5 mg à raison de trois fois par jour.

Contre-indications

L’administration du Driptane® est contre-indiquée dans les cas suivants :
  • une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du médicament ;
  • une occlusion intestinale ;
  • une atonie intestinale ;
  • un risque accru de rétention urinaire secondaire à un trouble urétro-prostatique ;
  • une colite ulcéreuse grave ;
  • un glaucome par fermeture de l’angle ;
  • une chambre antérieure de l'œil peu profonde ;
  • une myasthénie ;
  • un mégacôlon toxique.

Effets indésirables

La prise du Driptane® est susceptible d’entraîner certains effets secondaires. Parmi les plus fréquemment rapportés par les patients, on retrouve :
  • les troubles gastro-intestinaux : nausées, sécheresse buccale, diarrhée, reflux gastrique, constipation… ;
  • les troubles oculaires : vision floue, hypertension intraoculaire, sécheresse oculaire… ;
  • les troubles cardiovasculaires : tachycardie, arythmie… ;
  • les troubles urinaires : rétention urinaire, troubles mictionnels… ;
  • les affections dermatologiques : sécheresse cutanée, urticaire, rougeur au visage, rash… ;
  • les troubles du système nerveux : céphalées, étourdissements, confusion, convulsions…

Substance active et précautions d’emploi

Le principe actif contenu dans le Driptane® est l’oxybutynine. Il s’agit d’un antispasmodique de type anticholinergique dont l’activité permet d’inhiber la contraction du détrusor, ce qui réduit, de fait, la contractilité de la vessie. L’administration de ce médicament sur le long cours doit faire l’objet d’une surveillance médicale accrue car il peut occasionner certaines complications, notamment chez les sujets fragiles comme les enfants et les personnes âgées. Les symptômes d’un surdosage sont les suivants : agitation, forte baisse des sécrétions (salive, transpiration), tachycardie, hypotension artérielle, paralysie, insuffisance respiratoire, coma… Une prise en charge hospitalière est indispensable.

Source : Base de données publique des médicaments 
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=67037066&typedoc=R

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « DRIPTANE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.