DEXAFREE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Dexafree® est un collyre anti-inflammatoire préconisé dans le cadre du traitement symptomatique des inflammations oculaires d’origine non infectieuse.

Indications

Contenant un dérivé de la cortisone, Dexafree® est indiqué dans le cadre du traitement des états inflammatoires du segment antérieur de l’œil, soit de la cornée, de l’uvée, du cristallin et/ou de l’humeur aqueuse. Prescrit par un médecin ophtalmologue, le traitement ne peut perdurer au-delà de 14 jours. Même si elle peut varier en fonction de symptômes et du patient, la posologie usuelle est 1 goutte de Dexafree® dans l’œil concerné, à raison de 4 à 6 fois par jour.

Contre-indications

L’emploi du Dexafree® est formellement contre-indiqué dans les cas suivants :
  • une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients contenus dans le collyre ;
  • une infection oculaire bactérienne purulente ;
  • une infection oculaire fongique ;
  • une kératite épithéliale causée par le virus herpès simplex, le virus de la vaccine, le virus varicelle-zona ou par une infection virale de la cornée et de la conjonctive ;
  • une kératite amibienne ;
  • des antécédents d’hypertension oculaire induite par la prise de glucocorticoïdes ;
  • une lésion de la cornée associée à une réépithélialisation incomplète.

Effets indésirables

Parmi les effets secondaires les plus fréquemment rapportés par les patients au cours de leur traitement, on retrouve :
  • l’élévation de la pression intraoculaire ;
  • les troubles oculaires : gêne, brûlure, picotements, démangeaisons, vision troublée, irritations.

Plus rarement, les effets indésirables suivants peuvent être observés : dépression de la fonction corticosurrénale, retard de cicatrisation, réactions allergiques, capsulaire postérieure, glaucome, conjonctivite, œdème facial, uvéite due aux corticoïdes…

Substance active et précautions d’emploi

Dexafree® est composé de phosphate sodique de dexaméthasone. Cette molécule hydrosoluble appartient à la famille des corticoïdes de synthèse. Elle possède une activité anti-inflammatoire supérieure à l’hydrocortisone. C’est la raison pour laquelle l’administration du Dexafree® doit être réalisée dans le respect strict de la prescription médicale. En outre, l’utilisation d’un collyre oculaire peut avoir un impact sur les facultés du patient à conduire un véhicule puisqu’il peut présenter des troubles ponctuels de la vision. En cas de vision trouble, il est donc vivement conseillé d’attendre une parfaite restauration de la vue.

Source : Base de données publique des médicaments 
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=67656848&typedoc=R

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « DEXAFREE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.