CORGARD - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Corgard® est utilisé dans la prise en charge de l’hypertension et de plusieurs affections cardiovasculaires. L’utilisation de ce médicament nécessite une grande prudence en raison de ses nombreuses contre-indications.

Indications

Corgard® contient du nadolol, un principe actif qui appartient à la famille des bêtabloquants. Il est indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle, de la tachycardie (rythme cardiaque anormalement élevé) et de la fibrillation auriculaire. Il est également prescrit en cas de problèmes cardiovasculaires causés par l’hyperthyroïdie, et à titre préventif chez les personnes qui présentent un risque élevé d’angine de poitrine (crise d’angor). Corgard® s’administre par voie orale. Les posologies recommandées sont de 80 mg (1 comprimé) par jour en cas d’hypertension et pour prévenir l’angine de poitrine, et de 40 mg (1/2 comprimé) par jour en cas de troubles associés à une hyperthyroïdie. Chez les personnes atteintes de cardiopathie obstructive, la dose est ajustée selon la gravité des troubles (80 à 320 mg par jour).

Contre-indications

Corgard® fait l’objet de plusieurs contre-indications. Ce médicament ne doit jamais être administré si le patient :
  • est asthmatique, présente une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou une maladie des sinus ;
  • est atteint d’insuffisance cardiaque mal contrôlée ou d’un bloc auriculo-ventriculaire (2e ou 3e degré) ;
  • a la tension ou le rythme cardiaque anormalement faible (hypotension, bradycardie) ;
  • est hypersensible au nadolol ou à une autre substance qui entre dans sa composition ;
  • est atteint du syndrome de Raynaud ou d’angor de Prinzmetal ;
  • est victime d’un choc cardiogénique.

Effets secondaires

Certains patients rapportent des effets secondaires liés à ce médicament. Les plus fréquents incluent la fatigue, la bradycardie, les nausées, les vomissements, les douleurs abdominales et l’impuissance.

Grossesse et allaitement

Les études révèlent que la prise de bêtabloquants augmente le risque d’avortement, de mort intra-utérine et de retard de croissance. Pour cette raison, Corgard® est fortement déconseillé pendant la grossesse. Par précaution, il est préférable de s’abstenir de prendre ce médicament pendant l’allaitement, car les risques encourus ne sont pas bien connus.

Source : Base de données publique des médicaments
URL : http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=62092895

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « CORGARD - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.