COLTRAMYL - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Coltramyl® est utilisé pour traiter les contractures musculaires provoquées par une atteinte de la colonne vertébrale. L’efficacité de ce médicament est liée à la présence de thiocolchicoside, une molécule appréciée pour son action myorelaxante. Le patient doit être étroitement surveillé pendant toute la durée du traitement.

Indications

Réservé aux plus de 16 ans, Coltramyl® est essentiellement indiqué dans la prise en charge des contractures musculaires associées à une pathologie rachidienne aiguë. Le dosage varie en fonction de l’intensité des douleurs. La posologie ne doit jamais dépasser 8 mg par prise, avec un intervalle de 12 heures ou plus entre chaque prise. Les comprimés sont à avaler entiers, accompagnés d’un verre d’eau. Le traitement peut durer plusieurs jours, mais il doit être interrompu au bout d’une semaine, même si les muscles sont encore endoloris.

Contre-indications

Coltramyl® est contre-indiqué chez les moins de 16 ans, chez les femmes qui allaitent, chez les femmes enceintes ou susceptibles de l’être (femmes en âge de procréer qui n’utilisent aucun moyen de contraception). Ces comprimés ne doivent pas être administrés en cas d’allergie à la colchicine, au thiocolchicoside ou à une autre substance qui entre dans leur composition. Leur usage n’est pas recommandé en cas de syndrome de malabsorption du glucose ou d’intolérance au galactose, car ils contiennent du saccharose et du lactose.

Effets secondaires

La somnolence, les diarrhées et les douleurs abdominales sont les effets indésirables le plus souvent observés chez les femmes traitées par Coltramyl®. D’autres effets secondaires peuvent survenir au cours du traitement, notamment des nausées, des vomissements, des démangeaisons et des éruptions cutanées. Le risque de troubles digestifs est plus élevé si la posologie indiquée par le médecin n’est pas respectée.

Mises en garde spéciales

Les patients qui souffrent d’épilepsie doivent faire preuve d’une grande vigilance et être suivis de près par leur médecin. Le traitement sera arrêté immédiatement en cas de convulsions ou de troubles hépatiques.

Source : Base de données publique des médicaments
URL : http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=60674103

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « COLTRAMYL - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.