CÉLIPROLOL - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


Le céliprolol est une substance active qui fait partie de la famille des médicaments bêtabloquants. Ce principe actif est utilisé pour traiter l’hypertension artérielle et certaines affections cardiaques chez le sujet adulte.

Utilisations

Le céliprolol est utilisé pour le traitement de l’hypertension artérielle et la prévention de l’angor d’effort chez les patients adultes.

Propriétés

Le céliprolol appartient à la classe thérapeutique des bêtabloquants sélectifs et possède les propriétés pharmacologiques suivantes :
  • une activité bêtabloquante β-1 cardiosélective ;
  • une activité alpha-2 bloquante relativement faible ;
  • une activité bêta-2 agoniste ;
  • une absence de pouvoir agoniste partiel ;
  • une absence d'activité sympathomimétique intrinsèque.

Médicaments contenant le céliprolol

Le céliprolol est commercialisé sous la forme de comprimés pelliculés dosés à 200 milligrammes de chlorhydrate de céliprolol. Beaucoup de laboratoires pharmaceutiques le fabriquent et le distribuent sous un nom commercial : Célectol®, ou sous son appellation générique. 

Contre-indications

Le céliprolol est contre-indiqué chez les personnes qui présentent une sensibilité au chlorhydrate de céliprolol ou à un autre médicament de la même famille thérapeutique. Cette substance ne doit pas être utilisée chez les enfants. L’utilisation de ce médicament n’est pas recommandée lors de la grossesse ou de l’allaitement. Le céliprolol ne doit absolument pas être prescrit chez les personnes atteintes de :
  • pathologies cardiaques : insuffisance cardiaque décompensée non traitée, bloc auriculo-ventriculaire du second et troisième degrés, bloc sino-auriculaire et autres maladies du sinus, bradycardie sévère, choc cardiogénique, angor de Prinzmetal ;
  • pathologies cardiovasculaires et des artères : maladie occlusive périphérique, syndrome de Raynaud, hypotension artérielle ;
  • pathologies bronchopulmonaires : asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ;
  • antécédents de réaction allergiques sévères : choc anaphylactique.

Le céliprolol ne doit pas être associé à certains médicaments car ils peuvent en augmenter ou en diminuer les effets. L’association du céliprolol est donc déconseillée avec :
  • les inhibiteurs des polypeptides transporteurs d’anions organiques (OATPs) ;
  • le bépridil ;
  • le diltiazem ;
  • le vérapamil ;
  • la clonidine ;
  • le fingolimod.

Effets indésirables

Les effets indésirables les plus fréquents lors de l’utilisation du céliprolol sont :
  • une exacerbation des symptômes, notamment chez les sujets diabétiques, ou atteints de psoriasis ou d’une pathologie de la thyroïde.
  • des réactions cutanées et réactions allergiques sévères ;
  • une asthénie ;
  • de la somnolence ;
  • des céphalées ;
  • des vertiges ;
  • des troubles gastro-intestinaux ;
  • une sécheresse de la bouche ;
  • une aggravation des symptômes des pathologies vasculaires périphériques existantes : claudication intermittente, syndrome de Raynaud ;
  • de la dépression ;
  • des troubles de l’érection.

Tout traitement contenant du céliprolol doit être arrêté progressivement afin de ne pas aggraver une pathologie cardiaque. Des cas de décès ont été rapportés après l’arrêt brutal du traitement.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « CÉLIPROLOL - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.